Pourquoi avons nous la nostalgie des années 80 ?

Je vous parle d’un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaitre … Je vous parle d’un temps auquel je pense avec nostalgie .. Ces années où tout était si différent … Une autre époque, une autre façon de vivre, de s’habiller, de danser mais surtout de penser ! Aujourd’hui avec le recul, je peux dire que je suis chanceuse, vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai eu le bonheur d’être adolescente dans les années 80. J’en garde de si bons souvenirs ! Si vous êtes de la même génération que moi, vous savez de quoi je parle. Certains diront que nous faisons parti de ceux qui pensent qu’avant c’était mieux  et que nous sommes bien trop nostalgiques. Le pire c’est la jeune génération qui ne peut pas comprendre comment nous avons pu vivre sans internet et sans smartphone. Je leur répondrais que nous n’en sommes pas mort, bien au contraire ! Nous avons eu une jeunesse si riche que je n’envie à aucun moment leur époque. Et pour quelles raisons ? Pourquoi les quinquas ont-ils la nostalgie des années 80 ? Ce sera le sujet de ce billet.

Les 6 raisons qui nous font aimer les années 80 et pourquoi ?

1/ Nous avions une vraie vie sociale

Ne vous méprenez pas ! Bien entendu, il y a aussi des avantages à être adolescent en 2018 comme ne pas être obligé de chercher une cabine téléphonique pour joindre ses amis ou pouvoir regarder des films récents sans devoir aller au club vidéo. Mais quand j’analyse ces deux avantages, je constate que, certes, le progrès leur facilite la vie mais qu’il les a également renfermé dans leurs maisons. La preuve ? Plus besoin d’aller au cinéma pour regarder le dernier Star Wars, on le télécharge… Plus besoin d’aller chez des copains pour passer du temps ensemble, on textote et on joue en réseau calé dans sa chambre…. Il est donc évident que le progrès des années 2000 isole les jeunes et les empêche même d’avoir une vie sociale semblable à celle que nous avions dans les années 80. Il a fait de nos enfants des adeptes du canapé et les a transformé en geek.

2/ Nous étions libres et légers

Les années 80 sont les années de l »insouciance et de la liberté. On se prenait beaucoup moins au sérieux. Quand on revoit des images télévisées de l’époque, on hallucine. On fumait sur les plateaux de télé, dans les films, inimaginable de nos jours. Les artistes engagés ne se gênaient pas pour pousser leur gueulante en direct à la télé comme Daniel Balavoine face à Mitterrand. Coluche osait tout et ça ne choquait personne ! Est ce que de nos jours un comique oserait annoncer sa candidature aux présidentielles comme il l’a fait ? Je ne pense pas ..  Il y avait beaucoup moins de tabous et affirmer nos opinions n’était pas source de problèmes. La liberté d’expression était très présente et les émissions vivantes comme « droit de réponse » avec Michel Pollack nous prouvent que la télé était beaucoup moins aseptisée qu’aujourd’hui. A la radio, c’est un vent de liberté qui soufflait sur la bande FM. Les radios libres étaient enfin autorisées. On y parlait sans censure, de sujets de société et les adolescents pouvaient s’exprimer très librement.

3/ Nous étions plus solidaires

Les années 80 ont été les années de la générosité et de la solidarité. Les artistes ont commencé à s’investir pour des causes humanitaires. Le lancement d’associations emblématiques et de mouvements de solidarité tels que Les restos du cœur, AIDS, touche pas à mon pote, les chanteurs sans frontières, USA for Africa prouvent que nous étions soucieux de la souffrance et l’isolement des plus démunis et qu’il fallait les aider et les soutenir.

4/ La mode était fun

Le style des années 80 marquent une rupture avec le style des années 70. Ce sont les années Thierry Mugler, Kenzo et Jean-Paul Gaultier. Ça claque et ça frime ! Entre jambières, sweat oversize, paillettes, legging, épaulettes xl, jean effet neige taille haute, bandana, tailleur coloré, kway, tee-shirt fluo, sneakers blanches, créoles en plastique oranges,  on ne passait pas inaperçu(e). On copie les icônes de ces années, Madonna un mix de grunge et de rock ou Cindy Lauper aux looks déjantés.  C’était une époque où on osait toutes les couleurs. Rose fushia, vert émeraude, jaune citron mais aussi et surtout bleu cobalt. Et des coiffures on en parle ? Brushing à la Dynastie, cheveux crêpés, permanentes volumineuses, coupe mulet, nous étions dans toutes les extravagances. Ces tendances reflétaient notre état d’esprit de l’époque ! Girls just want to have fun !

5/ la musique était bonne bonne bonne

Qui dit années 80 dit musique à gogo et dance floor. Les sorties du vendredi et samedi soir en boite de nuit entre copines et copains rythmaient nos weekends.  On dansait sous le sunlight des tropiques jusqu’au bout de la nuit. Il y avait une ambiance joyeuse et on adorait faire la fête.

Les années 80 c’est aussi l’explosion de différents courants musicaux comme la new wave, le hip hop, la pop, la dance, l’électro, le rap. C’est Michael Jackson et son moon walk, Madonna avec son coté provoc. Ils étaient et restent pour moi les artistes emblématiques et avant-gardistes de ces années. On s’empressait d’acheter leur derniers disques puisque en ce temps là Deezer et Spotify n’existaient pas. Ce sont les années Goldman, Berger, Gainsbourg , trois compositeurs de génie.

C’est aussi l’époque du walkman cassette auto-reverse qui était l’objet incontournable et hyper tendance de ces années. C’était notre portable à nous.

Ce qui a marqué également ces années c’est le clip vidéo. Il a explosé grace à la chaine Américaine MTV qui diffusait en boucle les derniers clips à la mode. Je me souviens encore du lancement du clip de Thriller en version longue. Ce fût un évènement. On ne disait pas encore buzz… En France, Mylène Farmer a suivi le mouvement avec son clip Libertine qui l’a propulsé au top 50.

La musique des années 80 reste donc indémodable. Elle est encore dans toutes les soirées et certaines chansons sont devenues cultes. L’engouement pour les tournées Star 80 sont la preuve que nous sommes toujours aussi fan de cette ambiance pleine de joie et de bonne humeur.

Si vous avez envie de passer une soirée à danser sous les tubes qui ont marqué cette époque, cliquez ici pour découvrir les prochaines dates des concerts.

6/ Des films cultes que je regarde encore

Ces années ont permis de découvrir un grand nombre de films cultes ainsi que des acteurs champions du box-office. Qui a oublié Rocky balboa, le flic de Beverly Hills, rain man, Crocodile Dundee, star wars, à la poursuite du diamant vert, E.T., Big, la boum, top gun, dirty dancing, flash dance, le grand bleu, trois hommes et un couffin, la chèvre, la gloire de mon père et j’en passe …

J’avoue mon addiction à certains films donc Dirty Dancing que j’ai vu et revu… Un film super kitch mais que j’adore.

Et vous mes lectrices ? Etes-vous nostalgiques des années 80 ? Quels souvenirs gardez-vous de cette fabuleuse époque ?

Merci pour votre visite et pour vos commentaires ! Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur votre page Facebook et, si ce n’est pas déjà fait, à vous abonner à mon blog.

Muxu

En bonus, une photo de moi ! Les épaules de camionneur c’est cadeau !

les annees 80 mode

Sandrine

32 Commentaires

  1. HECTOR
    25 août 2019 / 5 h 47 min

    bonjour Sandrine,Suis tout à fait d’accord, quelle merveilleuse décennie 1980.Etant de 1962, j’ai vécu cette période et la regrette un peu quand on voit comment on vit aujourd’hui.oui tous les gens qui ont vécu cette période en gardent un excellent souvenir. Merci d’en avoir parlé

    • Sandrine
      Auteur
      26 août 2019 / 10 h 05 min

      Merci pour votre visite et votre commentaire Denis ! ce sujet me tenait à coeur et je devais donc en parler pour pouvoir partager mon ressenti avec des lecteurs sympas comme vous ! au plaisir de vous lire ! bonne semaine.

  2. carovegequinqua
    12 août 2019 / 11 h 19 min

    Bonjour Sandrine ! Je découvre ton blog, sympa comme tout pour la native de Bayonne que je suis. Les années 80, pas vraiment de nostalgie pour moi, mais toujours autant de plaisir à réécouter les tubes de cette époque que j’ai aimés. C’était notre jeunesse, alors je peux comprendre ceux qui pensent que c’était mieux avant, et ça l’était sur certains points. C’est vrai qu’on s’est bien éclatés ! Ah les boîtes de nuit de la côte basque ! les fêtes de Bayonne sans la mega-foule d’aujourd’hui et sans la tyrannie du rouge et blanc, c’était bien plus sympa ! Le monde a bien changé, mais est-ce que je reviendrais en arrière ? Je ne crois pas… Je m’aime mieux maintenant.

    • Sandrine
      Auteur
      13 août 2019 / 22 h 14 min

      Bonjour Caro, je n’ai malheureusement pas connu la côte Basque lorsque j’étais adolescente et crois bien que je le regrette vraiment. Bien entendu, les années 80 n’étaient pas parfaites mais je suis nostalgique de cette ambiance particulière et plutôt insouciante. Par contre, je suis d’accord ! je m’aime mieux maintenant ! la maturité m’a apportée tellement de choses positives… merci pour ta visite et à très bientôt j’espère ! bonne soirée.

  3. 21 juillet 2019 / 0 h 07 min

    Ha les années 80 ! j’avais 25 ans, je m’amusais en boîte avec deux amies, on ne risquait rien pas de drogue dans nos verres que nous laissions sur la table parce que nous allions sur la piste de danse. Les années 1980 que du bonheur pour moi 1983 mariage(qui dure toujours), naissance de mes deux enfants mon fils en 1985, et ma fille en 1988. Je chantais à tue tête les tubes dans ma petite 4L bleue sur le chemin de l’école. C’était super cool. Ma fille me dit toujours que ces années là, comme les années 1990, c’est la musique qu’elle aime que je lui ai transmise. Vous me rendez nostalgique.

    • Sandrine
      Auteur
      21 juillet 2019 / 9 h 41 min

      Coucou Claudine ! Bienvenue sur mon blog ! Je suis ravie que cet article vous plaise ! Il est très important pour moi. Les années 80 nous rappellent tellement de bons souvenirs … et je vois que c’est la même chose pour vous ! Quand j’y pense je souris ! C’est la preuve que cette période était fun 😁👍 merci pour votre commentaire qui me fait très plaisir ! Bonne journée.

  4. Julien
    1 février 2019 / 1 h 08 min

    J’étais ado dans les années 80 et moi aussi je suis nostalgique de cette époque. En 1980 encore enfant, je jouais dehors sans avoir peur, j’allais à la chasse aux grenouilles et aux tétards.
    Je me souviens de la totale liberté d’expression des gens en public ou à la télévision. Maintenant c’est une époque tellement moralisatrice avec les réseaux sociaux qui commente tout et n’importe quoi.
    En 83 je devenais ado et j’ai commencé l’informatique avec un TO7 et le film War Games.
    Peu après il y a eu la Cibie, qui permettait de parler puis de rencontrer tous les gens de ma ville qui avaient aussi une Cibie (RDV en mobylette). Ca remplaçait l’internet inexistant.
    Je n’ai que des bons souvenirs.

    • Sandrine
      Auteur
      2 février 2019 / 19 h 36 min

      bonsoir Julien, merci d’avoir pris le temps de me lire et de commenter mon article. Je suis ravie que vous partagiez mon avis. les années 80 peuvent diviser et il est normal d’avoir tous un ressenti différent. nous gardons de bons souvenirs de cette période qui était totalement différente de celle que les ados vive actuellement. beaucoup de choses ont changé et je le déplore …

  5. Sylvie BRICE
    18 novembre 2018 / 16 h 35 min

    Bonjour,
    Moi je tombe par hasard sur votre article, je suis née en 1960, donc les années 80 ce sont mes 20 ans … on pourrait dire, la mode colorée, la fête, le disco, les films cultes … ouiiiiii c’est bon ces souvenirs.

    Mais pour être objective, je suis étonnée qu’il ne vous reste que ce que je lis là, parce que pour moi il y avait aussi des trucs franchement pas drôles … les cabines téléphoniques toujours en panne quand tu voulais joindre quelqu’un, le chômage qui commençait sa grimpette, le nuage de Tchernobyl, les banlieues avec leurs barres d’habitation et leur flot d’héroïne, le sida et le haro sur les homosexuels, la fusillade de la rue des Rosiers, l’attentat de la rue de Rennes, on critique (à juste titre) Macron mais franchement est ce qu’on peut se vanter, nous, d’avoir eu Mitterand ces années là ? 😱 Et j’en oublie … forcément …

    Ah on a eu du lourd aussi même si quand on pense années 80 on pense plus à Mickaël Jackson, au club Dorothée ou à Dirty Dancing …

    Non, ce qui était bien dans ces années, c’est qu’on avait 20 ans, la tête et les jambes, la pêche et qu’à cet âge là, l’insouciance rend les choses probablement plus acceptables … mais ça n’est que mon avis 😛

    • Sandrine
      Auteur
      18 novembre 2018 / 22 h 46 min

      bonjour Sylvie, merci d’avoir pris le temps de me lire et de commenter mon billet. Je comprend tout à fait votre point de vue. En effet, il est naturel que nous ayons chacun un ressenti différent. Pour moi, c’était le temps de l’adolescence et de l’insouciance : les copines, les sorties, les premiers amours … C’était une époque où tout était plus simple et plus joyeux. J’en garde de bons souvenirs. Bien entendu, je suis réaliste et je sais que tout n’était pas parfait mais existe t il une période parfaite ? En tout cas, quand je regarde les infos à la télé je sais pourquoi je suis nostalgique … au plaisir de vous lire !

  6. eric
    29 juillet 2018 / 18 h 49 min

    Je découvre ce blog fort sympathique par hasard.Cet article me fait plaisir au plus haut point car je vénère la décennie 80.J’ai 42 ans j’avais 4 ans en 80 et 13 ans en 1989 donc cette décennie fabuleuse correspond à mon enfance et aux prémices de mon adolescence .J’aime tout ce qui est relatif aux années 80 et j’en suis fou amoureux c’est une addiction mais dont je suis fier car selon moi cette décennie est synonyme de beauté,de fun,d’insouciance……La musique était à tomber et d’une qualité irréprochable de plus je suis fan des synthés.Les films,les séries variés,les dessins animés merveilleux et la mode la grande classe (d’ailleurs la mode 80 fut inspirée d’une certaine façon de la mode des années 40 comme les épaulettes par exemple).Cette décennie correspond à mes plus beaux souvenirs et je pourrais en parler pendant des heures

    • Sandrine
      30 juillet 2018 / 11 h 04 min

      bonjour Eric, merci pour votre visite et votre commentaire ! je suis ravie que le sujet de mon article vous intéresse ! j’ai la grande chance d’avoir traversé les années 80 en étant à la fois ado et adulte et j’en garde d’excellents souvenirs ! c’est pour cela que ce sujet je me devais de l’aborder sur mon blog ! si on pouvait appuyer sur un bouton pour revenir en arrière et revivre certains moments de nos vies.. c’était tellement plus fun ! la musique de ces années me manque également beaucoup ! sans parler des sorties en boite avec les copines ! j’ai même le souvenir de ma découverte du mac do ! c’était un évènement ! nous étions insouciants, libres et heureux de vivre ! un bonheur ! bonne journée et au plaisir !

  7. jai50ansetapres
    15 juillet 2018 / 17 h 29 min

    Ah mais j’adore ta photo typique de la mode de l’époque, la veste à épaulettes ! Je n’ai pas de nostalgie mais on s’amusait, on chantait l’amour, la fête, les sentiments étaient simples. On habitait dans des décors psychédéliques (tapisserie de ouf dans ma chambre avec des objets oranges !!! On découvrait le discount avec Dinan et Tatie, les jeans brodés, les pat d’eph sur les compensés (dailleurs ma 1ère entorse vient de là !). Merci pour cet article. Sur fond sonore du match France/Croatie 1-1…

    • Sandrine
      16 juillet 2018 / 14 h 45 min

      coucou nadine ! que de bons souvenirs ! c vrai que niveau déco c’était hyper kitch ! j’ai beaucoup aimé faire cet article car ça m’a rappelé de jolis souvenirs d’ado ! merci pour ta visite et à très vite !

  8. 8 juillet 2018 / 21 h 07 min

    C’est drôle , hier nous étions invités à un mariage de trentenaires et ils ont eu le bon goût de faire appel à 4 chanteurs qui reprenaient les tubes des années 80,. Tout le monde s’est amusé, jeunes et plus âgés, et que de souvenirs qui remontent à la surface!
    Bises

    • Sandrine
      8 juillet 2018 / 23 h 11 min

      coucou isabel ! comme quoi les succès de ces années restent indémodables parce qu’ils sont plein de gaité et de légèreté ! ils mettent l’ambiance dans toutes les soirées ! bonne soirée

  9. 5 juillet 2018 / 16 h 00 min

    Oh oui ma copine que de bons souvenirs les années 80, j’en garde de si bon souvenirs, la fièvre du Samedi soir, les sorties, le maquilla et les tenues c’était moyen quand on regarde les photos lol!!!
    Je retournerai bien au concert Star 80 la dernière fois avec ma copine on a chanté à tue tête, Macumba, On va s’aimer, Besoin de rien envie de toi….
    Merci pour ce billet Retour dans les années 80!
    De gros bisous

    • Sandrine
      5 juillet 2018 / 16 h 08 min

      Coucou copine ! C’était la bonne époque ! Entre les coupes de cheveux d’un autre monde et les couleurs flashy c’était mémorable ! Si on pouvait aller ensemble à la tournée star 80 on s’amuserait comme des folles ! Merci pour ta visite ! Bises

  10. MumisaRockeuse
    5 juillet 2018 / 14 h 01 min

    Je crois que nous sommes surtout nostalgiques de notre jeunesse perdue et du temps qui est passé à une vitesse folle. Comme toi, je ne regrette pas d’avoir évolué sans internet ni portable… Je me souviens que je bloquais la ligne des heures ce qui hérissait mes parents ! Aller au ciné était la sortie des lycées et nous ne regardions pas en boucle des séries. Bref, j’ai l’impression qu’on profitait bien plus de nos amis et des choses…. Et puis les fêtes de Bayonne avaient un petit côté familial qu’elles ont perdu.

    • Sandrine
      5 juillet 2018 / 16 h 03 min

      Coucou christine oui c’était une vie différente et c’était clairement une vie plus tournée vers les amies et la famille. Tous ces bons moments passés avec les copines au ciné ou à discuter en bas des immeubles c’était top ! On partageait vraiment quelque chose… maintenant c les yeux rivés sur le téléphone… merci pour ta visite 😁👍

  11. janachete
    5 juillet 2018 / 9 h 25 min

    Comme tu as raison et merci de nous faire revivre ces moments auquels je repense souvent .
    Je suis très nostalgique de cette époque.
    La vie de nos jeunes est plus high- tech mais pas mieux je trouve .
    Je dirai même qu’ils sont souvent tristes et ont beaucoup plus de problèmes que nous en avions .
    En fait on se contentait de moins .Et tout était plus simple .
    Belle journée copine .
    Gros bisous !

    • Sandrine
      5 juillet 2018 / 15 h 58 min

      Coucou jany ! et moi donc ! C clair que nous étions beaucoup moins blasés et on appréciait plus les plaisirs simples …j’aimerais bien retrouver cette insouciance d’ailleurs … merci pour ta visite et gros bisous 😁💋💋

  12. Stéphanie
    4 juillet 2018 / 22 h 29 min

    Bonsoir Sandrine
    Une machine à remonter le temps et l’espace ton article, toute une époque ! Mes souvenirs sont remontés à mes 15 ans, les booms et les slows. Les coiffures improbables et bizarrement une furieuse envie d’avoir l’air plus âgé… des attentes interminables près du téléphone fixe pour l’appel de son amoureux. On avait une jolie tenue par saison et pas des placards remplis de vêtements. On appréciait le café avec les copines et on rêvait au cinéma d’une vie extraordinaire. C’est une insouciance liée à notre jeunesse et à un monde d’espoir sans attentat. L’idee que l’amour allait durer toujours. J’en garde un beau souvenir et la conviction que ma vie aujourd’hui est une belle évolution personnelle. Bisous

    • Sandrine
      5 juillet 2018 / 15 h 49 min

      Coucou stef ! C’est vrai c’était le temps des slows ! C’était marrant quand on y pense ! Parfois on se cachait dans les toilettes pour éviter les lourdeaux ! Quant aux coiffures on était entre lionne et mouton 😂😂 c’était l’époque de l’insouciance c vrai ! Et c’était top ! Merci pour ta visite et gros bisous!

    • Sandrine
      4 juillet 2018 / 21 h 53 min

      merci ! Quand on se revoit on se dit « mais pourquoi j’aimais ca ? » il faut que tu me montres une photo de toi dans ces années là ! bises

  13. 4 juillet 2018 / 21 h 32 min

    Bonjour,
    J’adore cet article un vrai flashback …. tout ce que tu dis, est vrai et réflexion faite, c’est vrai que les émissions télé étaient beaucoup plus engagées que maintenant, mon mari et moi nous attendions avec impatiente le samedi soir pour regarder Michel Pollack. J’etais déjà Maman et peut-être plus cool parce que je ne consultait pas internet à chaque petit bobo. La nostalgie me gagne en repensant à ces années là, nous avions la vie devant nous…
    Merci
    Brigitte.

    • Sandrine
      4 juillet 2018 / 21 h 58 min

      coucou Brigitte, c’est vrai qu’en écrivant cet article les souvenirs me sont revenus de cette époque formidable ! comme tu le dis si bien nous avions la vie devant nous et nous étions si insouciants … revoir ces photos c’est aussi l’occasion de se voir plus mince et moins ridée ! lol je te remercie pour ta visite et je te souhaite une bonne soirée ! bises.

  14. 4 juillet 2018 / 21 h 31 min

    Oh que oui!!! quel joli article 😉 Les années 80 ce sont mes années d’étudiante insouciante à Toulouse, la danse, le disco, le funk, le punk, les slows, les couleurs, la vie sans être connecté, l’aventure pure sans filet, les galères sans téléphone portable, l’occasion donc de rencontres improbables, la place au hasard, la liberté totale d’expression à la télé, mes années professionnelles enrichissantes en Allemagne, la chute du mur de Berlin que j’ai vécue sur place… Je suis comme toi extrêmement heureuse d’avoir connu tout ça, cela me permet d’être vigilante au bonheur dans le monde d’aujourd’hui qui a aussi des avantages mais qui est moins bienveillant à l’humain. Bonne soirée Sandrine!!!

    • Sandrine
      4 juillet 2018 / 21 h 52 min

      coucou Isa ! ton com me fait extrêmement plaisir ! nous avons vécu une époque formidable et nous avons tant de beaux souvenirs de notre jeunesse ! nous nous les raconterons quand nous aurons enfin l’occasion de nous rencontrer ! merci et bonne soirée copinette ! bises.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?