Se déplacer à vélo, phénomène de mode ou prise de conscience

Se déplacer à vélo, une nouvelle alternative aux transports en commun ? Il semblerait qu’avec le déconfinement, les craintes d’une contamination soient à l’origine de ces nouveaux comportements. Pour le vérifier, il suffit de regarder autour de soi pour constater l’augmentation du nombre de cyclistes empruntant les voies de circulation en ville. Mais au delà du côté pratique et rassurant, ce nouveau moyen de transport participe également à la préservation de notre planète et nous procure un certain bien-être. Phénomène de mode ou prise de conscience ? A suivre ….

Se déplacer à vélo, la solution pour vivre mieux

C’est un fait, cette pandémie a été un réel chamboulement dans nos vies. Elle a remis en question nos certitudes et notre façon de vivre. Consommer local, acheter moins mais mieux et se reconcentrer sur les vraies valeurs est devenu essentiel pour la plupart d’entre nous.

Depuis deux semaines, nous tentons de reprendre le cours de notre vie. Nous restons prudents puisque, malgré le déconfinement, le risque de contamination est toujours d’actualité. Notre priorité est de trouver des solutions pour éviter d’être contaminés. Nous avons bien intégré les gestes barrières mais sont-ils suffisants ? Peut-être pas.

Le vélo, notre nouvel meilleur ami

Parmi les lieux à risques, les transport en commun sont en première ligne. Les usagers sont invités à respecter les distanciations physiques mais force est de constater qu’il est très compliqué d’appliquer les gestes barrières à la lettre. Surtout aux heures de pointe. Certains ont rapidement réagi à cette situation stressante et ont décidé d’utiliser le vélo comme moyen de transport. Ainsi, depuis quelques semaines, nous constatons une augmentation des vélos sur les voies de circulation et les pistes cyclables.

Se déplacer à vélo avec Cyclable Bayonne

Pour en savoir plus sur ce nouveau phénomène, j’ai demandé à Nicolas, le responsable de l ‘enseigne Cyclable à Bayonne, de me donner son ressenti.

Depuis presque deux ans, Nicolas et Chloé accueillent les clients dans l’enseigne Cyclable située à Rivadour, avenue Henri Grenet à Bayonne. Nicolas, le responsable, est à la base un passionnée de BMX et VTT freestyle. Il a décidé de lier l’utile à l’agréable et se fait un plaisir de prodiguer ses conseils pour l’achat et la réparation de vélos.

Il m’a confirmée l’engouement pour ce nouveau moyen de transport depuis le déconfinement. Ces ventes explosent et son magasin ne désemplit pas de clients enthousiastes et désireux d’acquérir un vélo. C’est une nouvelle façon de se déplacer qui attirent de plus en plus d’adeptes. Pourquoi ? Parce qu’elle comporte énormément d’avantages. Lesquels ?

Les bonnes raisons de se déplacer à vélo

  • Prendre les transports en commun est anxiogène. le fait d’être si proche des usagers comporte trop de risques pour la santé. Le vélo est donc une bonne alternative pour éviter la contamination,
  • Le vélo ne pollue pas l’atmosphère. Il ne dégage aucune particule fine nocive pour la santé. C’est écologique et idéal pour la préservation de notre planète,
  • Plus aucune dépendance pétrolière avec le vélo,
  • Rouler à vélo ne crée pas de nuisances sonores. Fini le bruit des moteurs et des klaxons,
  • C’est plus économique qu’une voiture ou une moto. Pas de frais d’essence, d’assurance et les réparations sont beaucoup moins onéreuses qu’une voiture.
  • Son prix à l’achat est accessible à toutes les bourses. A partir de 80 euros, il est possible d’acquérir un vélo. Bien entendu, pour un modèle plus performant, comptez minimum 500 euros.
  • C’est plus rapide. On évite les embouteillages et le stress de trouver une place de parking.
  • Se déplacer à vélo permet d’allier le pratique à l’agréable. Pendant qu’on se déplace on fait du sport. C’est donc un gain de temps.
  • Le vélo est excellent pour la santé. Il permet de stimuler le muscle cardiaque, d’abaisser le rythme du cœur au repos ainsi que le niveau de cholestérol et la pression artérielle.
  • C’est également la solution pour perdre du poids.
  • C’est convivial. On partage ce moment avec notre famille, nos amis, nos collègues de travail.
  • On est plus enclin à consommer dans les commerces de proximité. Les supermarchés sont bien trop loin.
  • Nul besoin d’un permis de conduire pour rouler à vélo.

Lire aussi Vivre près de l’océan, les avantages et les bienfaits

Comment se déplacer en vélo à ville ?

Mais attention, tout n’est pas rose ! Se déplacer à vélo en ville peut s’avérer dangereux. Il est donc préférable de prendre quelques précautions avant de s’engager sur les avenues où la circulation est dense.

Lorsque nous utilisons un vélo, nous avons tendance à oublier les règles du code de la route. Nous passons au feu rouge, nous roulons sur les trottoirs etc … bref nous nous pensons piétons ! De plus, certains automobilistes impatients et pressés auraient tendance à ne pas supporter les cyclistes. Il est donc impératif de rester vigilant et prudent.

Pour éviter des accidents, munissez-vous :

  • D’un casque,
  • De freins avant et arrière qui fonctionnent parfaitement,
  • D’un avertisseur sonore pour prévenir de votre présence,
  • De dispositifs pour être visible à la nuit tombée ou en cas de mauvaise visibilité : un feu jaune avant et un feu rouge arrière + des catadioptres + un gilet rétroréfléchissant.

Le témoignage de mon amie Viviane, une adepte du vélo

Viviane est l’exemple même de la jeune retraitée active. Désireuse de rester en forme, elle a décidé de se mettre au vélo lorsqu’elle est arrivée sur la Côte Basque. Depuis maintenant plus de 20 ans, elle se déplace très souvent à vélo que ce soit pour se balader en compagnie de son époux ou pour se rendre à un rendez-vous en ville. Le vélo est pour elle un excellent compromis puisqu’il permet d’allier une activité sportive et un moyen de transport économique et écologique. Elle réserve sa voiture pour les jours de pluie, les longs trajets ou les courses.

Depuis 10 ans, elle a décidé de passer au vélo électrique. Les montés sont rudes au Pays Basque et à partir d’un certain âge, il est préférable de se préserver. Sa dernière acquisition est un vélo de la marque Mavaro néo city 3. Elle l’a choisi léger et performant avec une autonomie de 70 kilomètres. C’est selon elle le vélo idéal pour les femmes ! Son astuce pour un confort optimal, le short rembourré !

Il n’y a pas d’âge pour décider de se déplacer à vélo. C’est juste une question de volonté. Viviane m’assure que le vélo a changé sa vie !

Le choix de son vélo

Pour nous donner l’envie d’adopter ce moyen de déplacement, le choix du vélo est primordial. Mais comment bien le choisir ? Tout simplement en tenant compte de ses besoins et du lieu de vie. Si vous résidez dans une région avec un certain dénivelé comme au Pays Basque, un vélo électrique sera plus adapté. Tandis que si vos parcours se font sur des chemins plats, ce ne sera pas nécessaire. En vous rendant chez un spécialiste du vélo ou les grandes enseignes de sport, vous trouverez des vendeurs spécialisés et des services supplémentaires très appréciables comme l’essai du vélo avant de prendre la décision de l’acheter.

A la recherche des pistes cyclables

Pour différentes raisons, j’ai très envie d’acquérir un vélo hollandais pour mes déplacements. Mon prochain déménagement me rapprochera de Biarritz avec un temps de trajet de 30 minutes. Mais j’hésite énormément. En effet, au Pays Basque, les infrastructures cyclistes ne sont pas toujours existantes et se déplacer en vélo comporte des dangers tant les voies sont étroites. Je ne suis donc pas particulièrement rassurée de devoir partager la route avec les automobilistes.

Certaines mairies ont compris l’enjeu de la question en créant des pistes cyclables tandis que certains tardent à les mettre en place. Pourtant, dans des zones touristiques comme la côte Basque, l’utilisation du vélo serait une solution pour fluidifier la circulation aux heures de pointe ou pendant les mois d’été. Gain de temps, d’argent, moins de nuisances sonores et de pollution, utiliser son vélo en ville est décidément la solution logique pour rester en cohérence par rapport à la préservation de l’environnement. Aux politiques de prendre en considération les attentes de leurs administrés. Il est grand temps de s’inspirer de nos voisins européens qui sont 30 % à utiliser les vélos pour leurs déplacements. A méditer …

Lire aussi le palmarès 2019 des villes les plus cyclables

Le vélotourisme, des vacances sportives

La vélodyssée

Les vacances approchent et cette année nous partirons tous en France. Pourquoi ne pas tenter une aventure différente en empruntant la vélodyssée ? Qu’est-ce que c’est ? C’est une véloroute qui traverse la Bretagne et longe l’Atlantique jusqu’à la Côte basque. C’est un périple de plus de 1200 km de vélotourisme avec l’océan en toile de fond ! Entre Roscoff et Hendaye, 70% du trajet se réalise sur des voies sans voiture. Une super aventure qui me tenterait bien ! Et vous ?

La vélodyssée

Le réseau Cyclable en France

Sur le site France Vélo Tourisme, vous trouverez également des renseignements sur les différents réseaux cyclables en France et les itinéraires pour vous déplacer en toute sécurité.

Réseau Cyclable en France

Convaincu de vous mettre au vélo ? C’est parti !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur FACEBOOK.

Muxu.

se déplacer à vélo en ville
Sandrine
Partager:

42 Commentaires

  1. 7 juin 2020 / 21 09 40 06406

    Merci pour cet article super complet ! J’ai adoré le fait que tu listes les nombreux avantages, on se rend compte qu’il y en a vraiment énormément et que ça peut vraiment être la solution pour se déplacer, surtout en ce moment! C’est top parce que les débutants d’aujourd’hui seront peut-être les adeptes de demain 🙂 Ca permet de faire prendre conscience que chacun peut y trouver son compte! Cet article est vraiment génial, félicitations !

    • Sandrine
      Auteur
      8 juin 2020 / 9 09 12 06126

      coucou Eva, merci infiniment pour ce gentil commentaire. j’espère que les mentalités vont changer. j’admire certaines régions qui sont devenues des adeptes du vélo. ici ça commence sauf que les infrastructures ne sont pas forcément adaptées et c’est un peu dommage. bonne journée !

      • 8 juin 2020 / 20 08 47 06476

        Oui j’espère aussi que de plus en plus de personnes se tourneront vers des alternatives plus écologiques comme celle-ci mais je pense qu’il y a encore du chemin… en tout cas ton article encourage les gens dans la bonne voie donc c’est vraiment génial !

  2. 5 juin 2020 / 18 06 56 06566

    Hello Sandrine, oui le vélo est revenu sur le devant de la scène avec le virus, et quand on peut c’est une excellente idée pour voyager non confinée, j’ai vu un reportage sur Paris, moi je suis pour mais avec des pistes cyclables bien aménagées, bisous bon week-end

    • Sandrine
      Auteur
      7 juin 2020 / 14 02 29 06296

      coucou Joelle ! j’ai vu un reportage à la télé hier et effectivement le vélo devient une vraie alternative aux transports en commun même dans les villes comme Marseille qui n’est pas du tout une adepte du vélo. les choses bougent et c’est super ! bisous.

  3. 2 juin 2020 / 17 05 49 06496

    Hello Sandrine,
    comment vas tu? Il y a peut être un effet de mode, mais à Bordeaux, on se déplace pas mal en vélo. C’est plus rapide que la voiture et plus écolo, mais aussi très agréable quand on passe par les quais et le miroir d’eau 🙂
    Bisous
    Mimi

    • Sandrine
      Auteur
      4 juin 2020 / 10 10 49 06496

      coucou mimi, oui c’est vrai qu’à Bordeaux vous aimez le vélo et c’est une très bonne chose. merci pour ta visite. bises.

  4. Domicgy
    1 juin 2020 / 20 08 47 06476

    Hello Sandrine,
    Faire du vélo est une activité bien agréable que je pratiquais régulièrement. Malheureusement, il n’y a aucune piste cyclable dans mon nouvel environnement et c’est bien dommage.
    Gros bisous ma belle

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 9 09 18 06186

      coucou Domy, c’est le problème ! on aimerait bien s’y mettre mais les pistes cyclables étant inexistantes, nous devons y renoncer … espérons que cela évolue ! bisous.

  5. 30 mai 2020 / 17 05 37 05375

    Hello Sandrine, c’est vrai que c’est agréable ici pas de piste cyclable comme dans les Landes et c’est dommage ! on a essayé les fatBike en vacances depuis 2 ans et c’est vraiment top !!! pleins de bisous

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 9 09 28 06286

      coucou Florette, j’espère que dans les années à venir les pistes cyclables seront devenues une évidence. c’est une des solutions pour sauver notre planète mais également pour stopper les nuisances sonores et nous maintenir en forme ! que des avantages ! bisous.

  6. Cathy
    30 mai 2020 / 13 01 07 05075

    Hello Sandrine…Vaste sujet….
    Je pratique le vélo depuis très longtemps
    mais uniquement dans ma campagne
    nous avons de très belles pistes cyclables
    maintenant le long de la Loire et c’est très agréable de partir avec des amis pour de grandes balades et des déjeuners ici et là …Par contre
    j’habite Paris l’hiver..et je ne fais pas de vélo ..c’est dangereux…même si je réside dans le centre
    .c’est vrai nous avons maintenant les quais de Seine ouverts toute l’année et pratiquer le vélo c’est sympa.+ toutes les pistes ouvertes depuis peu partout …..mais je préfère me balader à pied..flâner dans ma ville…étant à la retraite
    maintenant la marche et le bus me vont très bien
    en ville …
    Mais tout ceci dépend de la situation…de la vie ..
    de l’âge ….de nous tous…
    Excellent week-end de Pentecôte Sandrine…

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 9 09 45 06456

      coucou Cathy, c’est tellement agréable de pratiquer le vélo à la campagne ! Les bords de la Loire doivent être superbes ! quelle chance ! Lorsqu’on vit à Paris ou dans une grande ville, c’est différent. tout dépend de notre mode de vie. il est évident que si nous travaillons très loin, y aller en vélo peut s’avérer périlleux… mais si la distance est raisonnable pourquoi pas ? il faut juste emprunter les voies cyclables et être très prudentes. certains automobilistes n’ont aucun scrupules … je suis moi-même une grande marcheuse et j’adore flâner dans Bayonne ou Biarritz. c’est un bonheur ! bonne semaine Cathy et merci ! bises.

  7. Martine
    30 mai 2020 / 8 08 46 05465

    Hello Sandrine ; beau sujet que celui-ci ! j’ai beaucoup pratiqué le vélo jeune à la campagne ,et ici à mon arrivée .
    Maintenant je ne crois pas que je me hasarderai sur les nouvelles pistes faites récemment . « les infrastructures » aux abords des ronds points me semblent particulièrement dangereuses . Je parle bien sur de ce qui se fait ici sur le BAB .Il va falloir être très très vigilants tant les vélos que les autos . ON en appelle à la compréhension et au bon sens de chacun mais je crois que je me sens mieux piétonne . Espérons que cela puisse se faire malgré tout . Bon Week-end Sandrine .Biz biz

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 9 09 49 06496

      Coucou Martine, je suis tentée par les déplacements en vélo mais comme tu le dis si bien cela peut s’avérer très dangereux … c’est bien dommage … j’espère que dans les années à venir, les voies cyclables seront plus nombreuses et mieux sécurisées. en attendant, je marche à pied ! bonne semaine ! bisous.

  8. 29 mai 2020 / 21 09 10 05105

    L’année dernière je suis allée à Copenhague et chez eux c’est un idéal de vie, bon d’accord c’est tout plat mais le bien-être qui règne dans cette ville est impressionnant. pollution inexistante, y’a pas de bruit de voiture. La voiture est un luxe et ils s’en servent avec parcimonie ! J’ai beaucoup aimé, moi je circule en bus, et mon travail est un peu loin pour y aller en vélo !

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 9 09 51 06516

      coucou Nadine, quel bonheur ces pays nordiques ! quand je suis allée à Stockholm, j’ai également adoré leur manière de vivre. j’ai pour projet d’aller visiter Copenhague. je suis sure que je vais adorer. je circule également en bus et à pied et j’espère un jour à vélo. bisous.

  9. 29 mai 2020 / 19 07 46 05465

    Coucou Sandrine ! 🙂 Ho mais j’adore le vélo, même si cela fait un moment que je n’en ai pas fait, préférant la marche (c’est l’avantage d’être à la campagne 😉 ). Je rêve de partir e vacances à vélo…affaire à suivre donc ! Merci beaucoup pour cet article ! Je t’envoie de gros bisous ma douce Sandrine et te souhaite une bonne soirée <3 Nathalie

  10. 29 mai 2020 / 16 04 10 05105

    Coucou j’habite la campagne donc pas de velib mais j’adore aller me promener à velo c’est tellement agréable

    belle journée

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 10 10 14 06146

      coucou Karine, lorsqu’on vit à la campagne, on pratique le vélo plus facilement. moins de danger et de routes embouteillées. c’est tellement plus agréable. bonne semaine. bises.

  11. Mimie
    29 mai 2020 / 12 12 54 05545

    Hello,Sandrine.J’ai beaucoup pratiqué le vélo ,j’allais travailler avec,à Paris et depuis que je suis revenue vivre au pays Basque, je n’en fais plus bcp,je ne me sens pas vraiment en sécurité et c’est un peu difficile de partager la chaussée avec, soit des gens énervés au volant, des pressés qui roulent comme des fous,et surtout ceux, avec leurs portables à la main 😡
    Depuis le confinement, il semble voir un peu partout des nouvelles lignes jaunes, afin de créer, un espace pour les vélos, peut-être vais je m’y remettre ?
    Un accessoire essentiel, qui ne quitte jamais mon 2 roues et que je conseille fortement, c’est un rétroviseur.

    Bonne journée mon amie Sandrine et peut-être a très vite pour une visite a bicyclette 😉
    Bisounettes ,de loin

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 11 11 24 06246

      coucou Mimie, ça serait effectivement sympa qu’on aille se faire une balade à vélo sur la piste cyclable d’Anglet ! il faut qu’on s’organise ça ! je suis d’accord avec toi sur le fait que rouler à vélo peut s’avérer dangereux mais j’ai l’impression que des nouvelles pistes cyclables ont été mises en place sur le bab. à tester ! bisous et à très vite !

  12. 29 mai 2020 / 12 12 45 05455

    Merci Sandrine pour ton article, j’ai un adepte du vélo à la maison et il va bosser en vélo, il adore ça! Il a bien essayer de me convaincre mais tu sais comment l’histoire c’est terminé c’est donc vélo d’appart pour moi, pour le moment ! C’est vrai qu’il faut que les communes se mobilisent pour faire plus de pistes cyclables !
    Belle journée,
    Bises

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 11 11 26 06266

      coucou Solange, c vrai que ton expérience du vélo n’a pas été des plus joyeuses ! c’est bien dommage … mais je reste persuadée que sur une piste cyclable sécurisée tu te sentirais beaucoup plus à l’aise. ton chéri a bien raison d’aller en bosser à vélo. bisous.

  13. 29 mai 2020 / 10 10 38 05385

    Nous vivons dans une ville construite sur 12 collines, plus que Rome ! Alors pour circuler à Lausanne, il faut d’excellents mollets ou un vélo électrique et beaucoup de souffle. En plus, j’ai peur des autres utilisateurs de la chaussée, les voitures sont à nouveau en augmentation à cause de la pandémie et des risques dans les transports en commun. Cela me cause un tel stress que les bénéfices seraient annulés illico. Alors oui, je pédale…. sur mon vélo d’appartement !

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 11 11 34 06346

      coucou Catherine, évidemment dans certains cas, l’utilisation du vélo peut s’avérer impossible ou dangereux ! il vaut mieux rester tranquille à la maison pour ne pas risquer un accident ou un épuisement !!!! bonne journée ! bisous.

  14. 29 mai 2020 / 8 08 30 05305

    Coucou Sandrine
    Se déplacer à vélo est tellement agréable lorsque c’est possible ! Tellement écologique et aussi bon pour la santé !
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    • Sandrine
      Auteur
      29 mai 2020 / 8 08 57 05575

      coucou Audrey, tout à fait ! c’est pour cela que ça me tente beaucoup de m’y mettre. bisous.

  15. 29 mai 2020 / 8 08 15 05155

    Je viens de ressortir le mien qui était un peu rouillé ! Mis à neuf je suis prête pour de grandes aventures en campagne, car j’ai peur des voitures en ville ! Très bon week-end .

    • Sandrine
      Auteur
      29 mai 2020 / 9 09 19 05195

      coucou Corinne, c’est pour cela qu’il faut absolument que les voies cyclables se développent. comme toi je suis effrayée lorsque je partage la route avec les automobilistes. il faut rester prudente ! bisous.

  16. 28 mai 2020 / 23 11 35 05355

    Coucou !! Je trouve que c’est une belle alternative pour se déplacer sans avoir un recours systématique à la voiture et pour éviter d’être entassés dans les transports. En ce qui me concerne je prends de plus en plus plaisir à effectuer des déplacements à vélo. Ça fait du bien au corps,à la tête et à la planète !!
    Merci pour ce partage.
    Bisous 😊

    • Sandrine
      Auteur
      29 mai 2020 / 9 09 22 05225

      coucou Alexandra, oui c’est la solution pour éviter de prendre les transports en commun dans cette période un peu stressante. mais comme tu le dis si bien c’est également bon pour la préservation de notre planète ! bisous.

  17. 28 mai 2020 / 22 10 02 05025

    Coucou Sandrine, j’aimerais bien aller au boulot en vélo mais à la campagne ce n’est des plus faciles ! Par contre je garde un excellent souvenir de longues balades à vélo à Lacanau, les voies cyclables sont nombreuses et sécuritaires mais je crois que j’aurais peur en ville (sauf à Saint jean de Luz!). Merci pour cet article très intéressant.
    Bisous

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 11 11 46 06466

      coucou Isabel, j’aime aussi faire du vélo en vacances. j’ai un magnifique souvenir de balade sur l’ile de Ré ! c’est vrai que ça doit être sympa de se déplacer à vélo sur Saint Jean. une expérience à tenter ! bisous.

  18. 28 mai 2020 / 20 08 51 05515

    Je suis adepte du vélo depuis toujours!! Le mien est maintenant électrique, le top quand on l’utilise comme moyen de locomotion, qu’on aime les jolies tenues et qu’on habite sur une colline!! Gros bisous!! Vive le vélo!

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 11 11 48 06486

      coucou Isa, ah super ! une adepte du vélo ! il est vrai que les modèles électriques sont très pratiques. tu dois avoir de beaux mollets !!! bisous.

  19. Marie Jeanne
    28 mai 2020 / 20 08 38 05385

    Coucou Sandrine,
    Merci pour ton article très d’actualité, je m’en suis rendue compte en allant chez Décathlon, le rayon vélo était pratiquement vide !!!!! A la télé ils en ont parlé aussi et je comprends cet engouement dans les villes pour éviter de prendre les transports en commun. Personnellement je n’en ai plus depuis longtemps et tu connais Aubagne ou chez moi Gemenos il y a beaucoup de collines …. et là où je vais habiter bientôt c’est pareil !!!! à moins d’investir dans un vélo électrique pourquoi pas. J’ai un vélo d’appartement sur ma terrasse et j’en fais régulièrement, lol. Pendant le confinement j’ai vu tout les jours passer des personnes à vélo ou à pied un vrai boulevard alors que c’est un « chemin » comme quoi cette situation sanitaire a modifié le comportement et les habitudes de nombreuses personnes en actions positives.
    Voilà ma belle, pédales bien et profites des beaux paysages de ta région.
    Grosses bises

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 11 11 50 06506

      hello Marie-Jeanne, comme quoi même dans ta région tu as constaté un engouement pour le vélo ! le vélo électrique est vraiment très pratique mais il reste malheureusement très cher… ce n’est pas accessible pour tous les budgets… c’est pourtant la solution lorsqu’on vit comme toi et moi dans une région avec pas mal de dénivelés ! à suivre … bisous.

  20. 28 mai 2020 / 20 08 37 05375

    Bonsoir, il y a longtemps que je me déplace à vélo. J aime tellement bouger, faire du sport que marcher ou pédaler est une activité que je pratique depuis toujours. En revanche il fait être honnête, s il pleut je ne prends pas le vélo ! Lol ! Bon week-end Sandrine. Bises

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 11 11 56 06566

      coucou Hélène, c’est le seul inconvénient du vélo, pas top lorsqu’il pleut et pour faire ses courses du mois… mais à part ça c’est top ! vive le vélo à Bordeaux (ça rime !) bisous.

  21. 28 mai 2020 / 19 07 11 05115

    Coucou Sandrine!

    Alors c’est top si tu observes une hausse de l’utilisation du vélo par chez toi! Ici, non , ça ne se voit pas des masses. Comme tu dis, il faut des infrastructures adaptées et sécures, et c’est loin d’être le cas aussi.
    Et comme toi, j’apprécie les vélos hollandais. Avec le bébé ce n’est pas encore d’actualité, mais lorsque ce sera possible, je partirais bien en balade sur un vélo électrique aussi!^^

    Bisous

    • Sandrine
      Auteur
      2 juin 2020 / 12 12 21 06216

      coucou Julie, je suis sure que bébé appréciera des balades à vélo avec sa maman ! c’est une super idée ! bisous.

Laisser un commentaire, je vous répondrai avec plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?