Mazonia : les sacs éthiques

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par Daphnée de la boutique Mazonia. Elle souhaitait me présenter son entreprise de commerce équitable qui valorise le savoir-faire et l’artisanat des communautés Wayuus. En effet, lors d’un voyage en Colombie, elle a eu un véritable coup de coeur pour l’artisanat authentique et générationnel des tisserandes Wayuss et de leurs « mochilas », des sacs traditionnels faits main, uniques, aux motifs ethniques.

Mais au-delà du plaisir de découvrir ces créations locales, Daphnée a été touchée par l’histoire de cette communauté et les conditions de vie difficiles des femmes, leurs faibles rémunérations ne les permettant pas de subvenir correctement à leurs besoins.

La vie est souvent faite de hasard et de belles rencontres. Cette immersion dans les villages situés dans le désert de la région de Guarija en Colombie lui a donné envie d’aider ces femmes qui ont fait de leur savoir-faire un art de vivre.

Cette belle aventure a été également possible grâce à sa rencontre avec Jeanne, co-fondatrice de Mazonia, elle-aussi séduite par le travail de ces femmes aux doigts de fée. Mises en relation grace aux Wayuus, ces incroyables aventurières se sont rendu compte qu’elles avaient le même projet. Leur enthousiasme communicatif les a donc décidées à s’associer pour créer leur boutique Mazonia, des sacs et des bijoux faits main issus du commerce équitable.

Daphnée et Jeanne, les créatrices de Mazonia

Daphnée et Jeanne ont donc concrétisé leur rêve. Je trouve leur histoire très belle et j’ai décidé d’encourager ce projet de femmes entrepreneuses et passionnées. Je suis admirative de leur réussite et de leur volonté d’aider des femmes du monde qui se battent tous les jours pour survivre.

Daphnée, une pétillante blonde, a fait une école de commerce et s’est spécialisée dans l’entreprenariat. Elle a travaillé dans le marketing, la communication et l’évènementiel. Elle gère la communication, la vente et les partenariats de la marque Mazonia.

Quant à Jeanne, elle est styliste de formation, modéliste et graphiste. Après quelques années passées à travailler pour des marques de prêt-à-porter qui produisaient en masse, elle a décidé de changer de cap pour de nouvelles aventures. Elle gère la création et la fabrication des collections des sacs et les relations sur place. Elle a crée les visuels de la marque et dessiné le logo MAZONIA.

Souvent parmi les Wayuus, elle a décidé d’apprendre à tisser les sacs de manière traditionnelle et tente de maitriser leur langue assez complexe.

Ces deux amoureuses des voyages étaient faites pour se rencontrer. Ensemble, elles ont crée leur activité dans les conditions qu’elles souhaitaient en parfaite harmonie avec leurs valeurs.

Découvrir la boutique Mazonia

Les valeurs de la marque

Jeanne et Daphnée ont à coeur de lutter contre les abus de la fast-fashion. Avec leur projet, elles veulent réveiller les consciences et montrer le chemin de la fabrication dans la dignité et le respect du produit car en effet, la surconsommation est souvent source d’exploitation humaine.

La plupart des grandes enseignes se fournissent dans des usines étrangères dans lesquelles les travailleurs, souvent très jeunes, sont exploités et peinent à survivre avec leur salaire de misère. Ces entreprises se moquent de leurs conditions de vie et de travail. Seul le rendement compte …

En créant Mazonia, Jeanne et Daphnée ont fait le choix de la qualité et non de la quantité. Car oui, il faut du temps et de la passion pour créer. D’ailleurs, un délai de deux semaines est nécessaire pour fabriquer un sac Wayuu.

Dans cette démarche de mieux consommer, l’art ancestral du tissage à la main est mis en valeur afin qu’il puisse perdurer. Mazonia participe donc à la protection du patrimoine ethnique amérindien.

La rémunération des tisserandes est également au coeur du projet. N’ayant aucun intermédiaire, Jeanne et Daphnée ont la possibilité de rémunérer jusqu’à 4 fois plus le travail des tisserandes. Ces revenus leur permettent d’acheter l’eau potable ainsi que la nourriture.

Quant aux prix des sacs, ils ne sont pas plus onéreux que certaines grandes marques qui proposent des articles similaires. La différence c’est la manière de produire, le respect de l’humain et de ses conditions de travail, la qualité et la provenance de la matière première.

Comment vous procurer un sac Mazonia ?

C’est très simple ! Mazonia fonctionne avec un concept de pré-commande. Il suffit d’aller sur le site Mazonia, de commander votre sac coup de coeur et la fabrication peut démarrer. Deux mois après, votre joli sac est livré. Ce concept évite ainsi les invendus et le gaspillage.

Pendant le temps de la fabrication, Jeanne qui vit sur place, nous informe de l’évolution du tissage du sac avec des photos et vidéos.

Comment est-il fabriqué ?

Commencé en spirale par le fond, il est tissé d’un seul tenant jusqu’en haut. Les tisserandes utilisent la technique du crochet à l’aide d’une aiguille et beaucoup de fils. Il faut d’ailleurs compter 2,6 km de fil pour sa réalisation.

« La mochila » est bien plus qu’un simple sac. Elle porte l’histoire de la femme qui l’a tissée. Je sais qu’elle a été fabriquée avec beaucoup d’amour par Ebeca Epieyú. Cette tisserande Wayuu a signé son nom sur la carte jointe au sac. C’est une attention très touchante.

Mon sac Mazonia « Saturnino »

J’ai eu un coup de coeur pour plusieurs sacs, tous plus beaux les uns que les autres mais j’ai finalement choisi le modèle Saturnino noir, écru et rouge.

J’ai une tendresse particulière pour ce sac. Le pochon, sa bandoulière, son cordon de serrage, ses pompons, tout est fait main. Le dessin du fond du sac « le plato » est « propre » au modèle, tel la signature de la tisserande. Je suis ravie de posséder une si belle pièce fabriquée par une femme forte vivant dans le désert Colombien. Je réalise que j’ai contribué à l’aider à subvenir à ses besoins et à ne pas quitter sa communauté pour rechercher un emploi. C’est une véritable satisfaction !

J’espère que mon article vous a donné envie de découvrir l’univers de la boutique Mazonia avec leurs sacs éthiques et artisanaux. Rendez-vous sur leur compte instagram pour suivre leurs aventures.

Et vous ? Que pensez-vous du commerce équitable ? Avez-vous envie de passer à une consommation plus durable ?

Je remercie Daphnée et Jeanne pour leur confiance. Je suis amoureuse de ma « mochila », une pièce unique tissée avec le coeur.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le commenter. Je vous répondrai avec plaisir. Vous pouvez aussi le partager sur votre page FACEBOOK.

Lire aussi mon bloc-note de Janvier

Muxu.

Épinglez-moi !

Sac éthique Mazonia
Sandrine

51 Commentaires

  1. 29 janvier 2020 / 15 03 58 01581

    Hello,
    voilà une marque de sac à main avec de belles valeurs et vraiment transparente sur la confection des sacs, le lieu de fabrication. J’ai un de leur sac et il est top, de super qualité 🙂 Je recommande 🙂
    Bisous
    Mimi

    • Sandrine
      Auteur
      29 janvier 2020 / 21 09 20 01201

      coucou mimi, je suis totalement fan de ma mochila ! Jeanne et Daphnée ont crée une magnifique collection et on a juste envie de tous les avoir ! merci pour ta visite. bonne soirée. bisous.

  2. Domicgy
    23 janvier 2020 / 21 09 11 01111

    Coucou Sandrine
    Quelle jolie découverte !!
    Je trouve le concept superbe ! Ces petits sacs sont vraiment très jolis !
    Je trouve que le principe du commerce équitable est génial mais je méfie parfois lorsque je vois des produits étiquetés de ce label dans les grandes surfaces … C’est peut-être idiot …
    Belle soirée
    Gros bisous 😘

    • Sandrine
      Auteur
      24 janvier 2020 / 15 03 03 01031

      coucou domi, je pense comme toi. j’ai vu des reportages à la télé dans lesquels le commerce équitable ne correspondait pas à mes valeurs. Le cas de Jeanne et Daphnée est différent. Elles souhaitent vraiment aider ces femmes et mettre en valeur leur artisanat. Elles les rémunèrent beaucoup plus ce qui leur permet de vivre correctement. Elles ont de vraies valeurs de partage et d’entraide et c’est pour cela que j’ai accepté de parler de leur entreprise. Merci pour ta visite. bisous.

      • 28 janvier 2020 / 0 12 51 01511

        Je me suis doutée que si tu nous présentais l’activité de ces jeunes femmes c’était en raison de leur valeurs éthiques et dans ces conditions je soutiens complètement cette démarche.
        Bisous 😘

        • Sandrine
          Auteur
          29 janvier 2020 / 21 09 23 01231

          coucou Domi, merci infiniment pour ton soutien. c’est très important d’aider ses femmes à vivre correctement et je trouve que le fait de mettre en valeur leur artisanat est une très bonne idée. bisous.

  3. Martine
    16 janvier 2020 / 19 07 44 01441

    Sandrine,joli sujet que celui ci . Ton choix est très coloré ; pour ma part je préfère l’ecru et rouge . Comme par hasard ce matin au marché un stand proposait des articles de ce genre ; bien évidemment sans aucune relation de qualité ou de provenance , mais ça m’ amusée. Biz biz

    • Sandrine
      Auteur
      17 janvier 2020 / 15 03 41 01411

      coucou Martine, c vrai que ces sacs sont de très belle qualité. j’aimerais bien savoir d’où venaient ceux que tu as vu au marché. Bisous.

    • 22 août 2020 / 17 05 29 08298

      Bonjour Martine, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  4. 16 janvier 2020 / 16 04 20 01201

    Sympa ! Je découvre 🙂

    • Sandrine
      Auteur
      17 janvier 2020 / 15 03 41 01411

      merci ! bon weekend.

    • 22 août 2020 / 17 05 26 08268

      Bonjour Popknel, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver suf Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.57.06.41.35
      Merci et belle journée !

  5. 16 janvier 2020 / 10 10 04 01041

    Une très jolie découverte d’une boutique éthique ! Le sac que tu as est canon, j’adore !!
    Des bisous

    • Sandrine
      Auteur
      17 janvier 2020 / 15 03 46 01461

      merci ! je l’adore ! bon weekend. bisous.

    • 22 août 2020 / 17 05 30 08308

      Bonjour Our Girly Secrets, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  6. isabelkehr
    16 janvier 2020 / 8 08 07 01071

    Coucou Sandrine, voilà une bien jolie découverte ! Je suis très sensible par la démarche de ces 2 jeunes femmes qui prônent le commerce équitable. Les modèles sont très jolies ce qui ne gâtent rien !
    Belle journée, bises

    • Sandrine
      Auteur
      17 janvier 2020 / 16 04 27 01271

      coucou isa, je me doutais bien que cette démarche te plairait. je suis vraiment ravie de présenter cette marque éthique. Cette mochila me suivra très longtemps. bisous.

    • 22 août 2020 / 17 05 32 08328

      Bonjour Isabelkehr, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  7. 15 janvier 2020 / 21 09 03 01031

    Coucou!

    Je ne connaissais pas cette marque, mais j’ai déjà craqué par le passé pour un mochila fabriqué aussi en Amérique du Sud. Cela fait plaisir que des personnes se soucient des conditions de travail de ces personnes, de leur respect et de leur bien-être.
    Bravo à ces 2 entrepreneures pour leurs engagements!

    • Sandrine
      Auteur
      17 janvier 2020 / 16 04 46 01461

      merci Julie, je suis touchée par leur démarche et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’accepter ce partenariat. Jeanne et Daphnée sont formidables. merci pour ta visite. Bon weekend.

    • 22 août 2020 / 17 05 33 08338

      Bonjour Julie Lab, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  8. 15 janvier 2020 / 17 05 03 01031

    CC Sandrine,

    Je connais cette marque car j’avais vu un reportage il y a quelques temps et je les suis depuis, effectivement leur sacs sont très jolis et j’aime leur engagement !
    Belle soirée
    Bises

    • Sandrine
      Auteur
      17 janvier 2020 / 17 05 32 01321

      coucou ma belle, oui j’ai vu ce reportage en replay. c’est d’ailleurs grâce à lui que Jeanne et Daphnée ont pu bien démarrer leur aventure. Bon weekend. bisous.

    • 22 août 2020 / 17 05 34 08348

      Bonjour Lesbonsplansdemodange, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  9. 15 janvier 2020 / 16 04 36 01361

    Un joli concept équitable fait avec amour et traditions 😉
    Les créations sont superbes, j’aime beaucoup le modèle que tu as choisi !
    Merci pour cette jolie découverte, Sandrine !
    Des bisous et à bientôt 😉

    • Sandrine
      Auteur
      15 janvier 2020 / 16 04 40 01401

      Merci val ! Je pense que les sacs Mazonia te plairaient énormément ! C tout à fait ton style ! Bonne soirée. Bisous 😘

    • 22 août 2020 / 17 05 35 08358

      Bonjour Beautesantedeval, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  10. Charlotte
    15 janvier 2020 / 11 11 22 01221

    Merci pour cette magnifique découverte ! Je vais craquer très prochainement c’est sûr 🙂

    • 22 août 2020 / 17 05 36 08368

      je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  11. 15 janvier 2020 / 6 06 00 01001

    Coucou.
    J’approuve ce genre ce genre d’initiatives, d’autant plus quand le résultat me plaît.
    Les imprimés sont sobres avec des couleurs qui tranchent bien, tout ce que j’aime.

    Belle journée!

    • Sandrine
      Auteur
      15 janvier 2020 / 10 10 51 01511

      coucou esthelle, oui c exactement ça. je pense que les conseils de Jeanne et Daphnée y sont aussi pour beaucoup. ces sacs sont vraiment réussis. bonne journée.

    • 22 août 2020 / 17 05 37 08378

      Bonjour Esthelle, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  12. 14 janvier 2020 / 21 09 34 01341

    Coucou Sandrine ! 🙂 Comme tu te doutes, je suis ravie de voir une telle marque à l’honneur ! C’est pour moi indispensable de consommer autrement et de mettre en avant des marques éthiques, de commerce équitable, d’artisanat, Français ou non d’ailleurs (même si je privilégie le Français, je suis très sensible au commerce équitable). En plus, ces petits sacs sont magnifiques. Merci beaucoup à toi pour cette belle découverte 🙂 Gros bisou et très belle soirée ma douce Sandrine <3 Nathalie

    • Sandrine
      Auteur
      14 janvier 2020 / 22 10 22 01221

      coucou Nathalie, je savais que tu aimerais cet article. je suis ravie d’avoir parler de cette marque éthique, c’est une belle histoire d’entreprenariat et d’entraide. La collection de Mazonia est vraiment réussie. tous les sacs ont uniques et tissés avec amour. merci pour ta visite. gros bisous.

    • 22 août 2020 / 17 05 38 08388

      Bonjour Nathalie, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  13. 14 janvier 2020 / 20 08 04 01041

    Coucou, je trouve le concept génial ! ces petites mochilas sont trop mignonnes et uniques ! merci pour cette belle découverte, bisous ♡

    • Sandrine
      Auteur
      14 janvier 2020 / 21 09 33 01331

      Avec plaisir Florette, j’ai eu un énorme coup de coeur pour les mochilas. ils sont magnifiques ! bravo aux tisserandes ! bonne soirée. bisous.

    • 22 août 2020 / 17 05 39 08398

      Bonjour Bullesdetestschezflorette, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

    • Sandrine
      Auteur
      14 janvier 2020 / 21 09 39 01391

      merci Audrey, le problème c’est qu’ils sont tous beaux !!! bonne soirée. bises.

    • 22 août 2020 / 17 05 40 08408

      Bonjour Audrey, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  14. 14 janvier 2020 / 11 11 43 01431

    Hello, bravo de mettre à l’honneur de telles boutiques, les sacs sont magnifiques, originaux. Une bonne façon de ne pas « moutonner » en ayant toutes le même style de sac. Et j’adore le coté humain de l’histoire ! Merci pour cette découverte je garde précieusement l’adresse. Bises

    • Sandrine
      Auteur
      14 janvier 2020 / 21 09 43 01431

      coucou corinne, l’histoire de Jeanne et Daphnée est assez incroyable. Comme quoi parfois le hasard fait bien les choses … Les sacs sont juste magnifiques. ça te plairait ! c’est certain. bisous.

    • 22 août 2020 / 17 05 41 08418

      Bonjour Corinne, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

  15. 14 janvier 2020 / 10 10 08 01081

    Bonjour Sandrine
    Très bel article sur l’histoire des sacs » Wayuu. » C’est évident qu’il faut encourager le commerce équitable, car comme tu le soulignes si bien ces femmes gagnent une misère pour travailler dur et dans des conditions souvent épouvantables .
    Bravo pour ton article , et « coup de chapeau « , je dirai plus » coup de sacs  » pour ces deux jeunes femmes qui ont crées leur marque de commerce équitable .
    Bises
    Corinne

    • Sandrine
      Auteur
      14 janvier 2020 / 10 10 26 01261

      Coucou Corinne, merci pour ton soutien. J’aime mettre à l’honneur les femmes entrepreneuses et d’autant plus si leurs objectifs est d’aider d’autres femmes a vivre mieux. C’est une belle action ! Merci pour ta visite et belle journée. Bisous 😁💋💋

  16. Catherinesentimots
    14 janvier 2020 / 9 09 23 01231

    Merci pour cette promotion du commerce équitable, et cessais sont ravissants, jolie découverte !

    • Sandrine
      Auteur
      14 janvier 2020 / 9 09 34 01341

      Merci Catherine ! C’est un plaisir de parler de sujets importants comme comment améliorer les condition de vie des femmes du monde. Merci à Daphnée et à Jeanne d’avoir eu cette idée lumineuse 😁👍bisous 💋💋

  17. 14 janvier 2020 / 9 09 03 01031

    Hello ! Jolie découverte !!! J’aime bien ces petits sacs pour le printemps-été ! Merci pour ton billet qui nous permet de découvrir cette entreprise de commerce équitable ! Bises

    • Sandrine
      Auteur
      14 janvier 2020 / 9 09 11 01111

      Merci Hélène ! C’est une jolie découverte et j’encourage cette marque pour cette belle initiative. Bonne journée copinette 😁💋💋

    • 22 août 2020 / 18 06 02 08028

      Bonjour Hélène, je m’appelle Nelly et je suis Colombienne. C’est vrai, les mochilas Wayuu sont une vrai beauté !
      Personnellement, je connais ce peuple et les tisserandes et comment les sacs sont tricotés, raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans cette aventure afin de la faire connaître ici en France. Si vous êtes intéressé je vends les mochilas à des prix trés trés abordables car mon but est de faire connaître l’art Wayuu et en même temps participer au commerce équitable et éthique envers mes concitoyens colombiens.
      Vous pouvez me trouver sur Facebook et Instagram comme AmazonikArt ou me contacter au 06.51.06.41.35.
      Merci et belle journée !

Laisser un commentaire, je vous répondrai avec plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?