La gentillesse pour un monde meilleur

La période de Noël est l’occasion de faire le bilan sur le comportement de nos enfants durant l’année écoulée. Alors que nous connaissons déjà la réponse, nous les interrogeons en espérant les inquiéter : « As-tu été gentil(le) cette année pour mériter les cadeaux du Père Noël ? ». Cette question est souvent un bon moyen de les assagir dans l’attente de la distribution des surprises. Mais si cette année nous nous la posions également ? Avons-nous fait preuve de gentillesse envers notre famille, nos ami(e)s, nos collègues ou même des inconnu(e)s ?

La gentillesse n’est pas toujours bien perçue

Avez-vous remarqué combien nous sommes surprises voire suspicieuses lorsque nous rencontrons une personne faisant preuve de gentillesse et de bienveillance à notre égard ? C’est une situation qui nous interroge sur ses motivations et ses attentes. Est-ce que cet acte est désintéressé ? Est-elle sincère ou c’est juste une manoeuvre pour obtenir quelque chose de moi ? Comme si l’être humain était incapable d’aider son prochain sans rien attendre en retour.

La gentillesse provoque un sentiment de méfiance. D’ailleurs, nous employons souvent l’expression « il est trop gentil, ça cache surement quelque chose ». Pour quelles raisons faire preuve de bienveillance envers son prochain serait-il si étrange ? Peut-être parce qu’il existe plusieurs sortes de gentils, les vrais et les faux.

Comme la plupart d’entres nous, la vie a mis sur notre route des personnes qui nous semblaient agir de manière naturelle et désintéressée. Malheureusement, elles se sont révélées être de véritables manipulatrices, le seul but de leur manigances étant d’arriver à leurs fins. Leur stratégie a payé puisque nous n’avons rien vu venir…

Ces situations sont difficiles à accepter. On s’en veut d’avoir été si altruiste, si généreuse. On s’imagine même avoir fait preuve de faiblesse. Nous nous sentons trahies et c’est ainsi que nous nous promettons d’être moins naïves à l’avenir.

Que signifie le mot « gentillesse » ?

C’est le caractère de quelqu’un qui est d’une complaisance attentive et aimable. C’est une vertu qui permet de développer son empathie, c’est-à-dire son aptitude à comprendre les sentiments des autres et à s’adapter. Elle est également le signe d’une personne équilibrée, intelligente, authentique, généreuse et à l’écoute.

La gentillesse sur son lieu de travail

Dans notre vie professionnelle, la gentillesse peut nous desservir. Nous sommes perçues comme une personne à qui nous pouvons tout demander. Rendre service nous fait tellement plaisir. Sauf, qu’à force d’être gentille avec notre supérieur, nos collègues pensent que nous ne sommes qu’une lèche-bottes. Pire ! la gentillesse serait-elle un frein à notre carrière professionnelle ? En effet, notre chef pourrait interpréter notre gentillesse comme un manque de caractère ne nous permettant pas de faire preuve d’autorité face à nos futurs subordonnés.

La gentillesse entre hommes et femmes

La gentillesse entre hommes et femmes peut prêter à confusion. Lorsqu’un homme nous propose son aide, nous pensons immédiatement que nous lui plaisons. Pareillement si c’est une femme. Nous aurons toujours ce doute. Gentillesse ou tentative de séduction ?

La gentillesse est donc une qualité pouvant être mal interprétée alors qu’elle est le reflet de notre personnalité.

Pourquoi être gentille ?

Tout d’abord, parce que c’est notre souhait. C’est l’envie de faire plaisir. C’est aussi le signe que nous nous aimons et nous aimons les autres. Des études ont prouvé que c’était bon pour la santé. Être gentille répand la bonne humeur autour de nous. Elle nous apporte du bonheur et fait du bien à l’âme. Nous nous sentons utiles et appréciées.

Et surtout, nous avons ce désir de montrer le bon exemple, de vivre dans un monde de partage et d’entraide. Ce qui n’est pas toujours évident dans cette société individualiste…

La gentillesse nous ouvre des portes. Une personne gentille faisant preuve de bienveillance à notre égard sera plus facile à recommander qu’une peste.

La gentillesse agit comme un boomerang. C’est prouvé !

Est-il facile d’être gentille ?

Faire preuve d’une réelle gentillesse n’est pas à la portée de toutes et de tous. En effet, elle exige parfois beaucoup d’efforts. C’est un choix, un vrai trait de caractère. On peut l’être spontanément mais aussi en se forçant un peu. Le résultat nous apportera tellement de satisfaction. Certes, nous avons parfois été déçues par le manque de réciprocité de certaines personnes mais cela ne doit jamais nous changer. Nous naissons gentilles et nous devons tout faire pour le rester.

Il est important de sensibiliser nos enfants à la gentillesse. Cela éviterait les nombreux problèmes d’harcèlement que subissent les écoliers dans la cour de récré. Apprenons leur dès leur plus jeune âge les valeurs de la bienveillance. Mais précisez également que la gentillesse n’est jamais un signe de faiblesse. Si nous ne sommes pas d’accord, il faut savoir aussi dire non. Ce sont les valeurs que j’aimerais transmettre à mes petites-filles Stella et Emma.

Lire aussi, la gentillesse à l’école

C’est quoi être gentille ?

C’est très simple et gratuit. Voici quelques exemples d’actes gentils.

  • Souhaitez l’anniversaire à nos proches, leurs fête à nos collègues de boulot, des petits gestes qui font plaisir,
  • Prendre des nouvelles d’une personne qu’on sait malade, la maladie isole parfois,
  • Ne pas juger quelqu’un sans le connaitre. Il vaut mieux se forger sa propre opinion en le côtoyant personnellement,
  • Ne pas envier la réussite de ses amies mais au contraire les féliciter,
  • Ne pas nuire aux autres sous prétexte qu’elles réussissent mieux que nous,
  • Apporter son aide aux personnes âgées, un jour nous le deviendrons à notre tour,
  • S’inquiéter de la tristesse des autres et leur apporter du réconfort,
  • Ne pas avoir recours aux insultes lorsque vous êtes face à une personne malveillante (je sais c’est facile à dire mais moins facile à faire),
  • Soutenir ses amies lorsqu’elles sont victimes d’une injustice,
  • Porter une tarte aux fraises à vos nouveaux voisins pour vous présenter (un truc que je rêve de faire pour voir leurs réactions),
  • Fêtez « la journée de la gentillesse » le 3 Novembre en adressant un message d’amitié aux personnes qui nous sont chères.

La bienveillance le nouveau mot à la mode

Avez-vous remarqué que le mot bienveillance était de plus en plus utilisé dans le monde du travail ? Certains dirigeants l’ont compris. Il est vrai que nous nous sentons tellement mieux et plus performantes quand notre responsable hiérarchique fait preuve de gentillesse. Des études l’ont démontré, nous sommes plus confiantes et efficaces car nous nous sentons considérées. C’est ce management qui nous permettra de nous épanouir. D’ailleurs, les entreprises qui sont à l’écoute de leurs employés sont les plus performantes.

Gentille oui mais …

Mais attention, être gentille ne signifie pas que nous devons dire oui à tout et supporter l’insupportable. Être gentille ne signifie pas être soumise. Il faut trouver un équilibre. Nous écoutons le besoin des autres tout en écoutant les nôtres. Il est important de poser des limites et de s’affirmer pour éviter des déceptions.

En effet, la société actuelle met notre gentillesse à dure épreuve. Comment rester de marbre lorsque nous sommes victimes de malveillance ? C’est un véritable défi ! Le fait de l’ignorer et de rechercher la réconciliation démontrent notre capacité d’auto-contrôle. La solution ? Riposter avec un acte de gentillesse, c’est très déstabilisant pour l’autre.

Sous l’effet de la déception et de la colère, nous serions tentées de réagir de manière brutale. L’envie de ne pas se laisser faire et de se venger nous apparait comme évidente. Comment atteindre l’autre ? Comment le faire souffrir autant qu’il me fait souffrir ? Mais avant d’en arriver là, il faut tout d’abord se poser les bonnes questions. Est-ce que mes agissements ont pu provoquer cette malveillance ? Suis-je assez lucide sur ma personnalité ?

Bien entendu, pour les plus « gentilles », il faut aussi savoir dit STOP. En effet, quand la personne est profondément méchante et toxique, il est impératif de prendre ses distances et de s’en éloigner. Nous ne connaissons rien des raisons qui la poussent à agir ainsi. Mais une chose est sûre : sa malveillance est forcément liée à une souffrance. Le meilleur des conseils que nous pouvons lui donner c’est de se faire aider par un professionnel.

Je terminerai ce billet par cette citation de George Sand sur laquelle je vous invite à méditer :

Gardez bien en vous ce trésor, la gentillesse. Sachez donner sans retenue, perdre sans regret, acquérir sans mesquinerie.

Et vous ? Quel est votre avis ? Pensez vous qu’il est facile d’être gentille dans notre société ? N’hésitez pas à me donner votre sentiment. Le blog est fait pour que nous puissions échanger.

Je vous souhaite un joyeux noël en famille dans la bienveillance et la bonne humeur. Profitez bien des êtres qui vous sont chers.

Rendez-vous le 2 janvier pour les voeux !

Merci pour votre visite. Cette article vous a intéressé ? Partagez le sur votre page FACEBOOK.

Lire aussi Et si avant, ce n’était pas mieux

Muxu.

Sandrine

25 Commentaires

  1. Marie Jeanne
    12 janvier 2020 / 9 09 24 01241

    Coucou Sandrine,
    Merci pour ce post qui nous interpelle bien entendu car nous vivons malheureusement dans un monde d’égoïstes, de jaloux, d’hypocrites, de méchants et j’en passe… que de la souffrance en fait, d’ailleurs faudrait-il en déduire que personne n’est vraiment heureux ???? Pour moi on nait gentille et la bienveillance vient avec mais la vie peut effectivement nous confronter à des situations qui nous endurcissent et il faut apprendre à dire non, il faut s’affirmer. Une phrase m’a interpellé dans ton article c’est le jugement, je pense qu’on ne peut pas juger une personne sans vraiment la connaitre, ni faire des suppositions sur des faits et des actes qui ont été racontés. Car à moins que cette personne a subi d’énormes souffrances si elle est gentille elle le sera toute sa vie.
    Je te souhaite encore une merveilleuse année 2020, plein de projets avec beaucoup de bonheur et d’amour.
    Tes petites filles sont magnifiques.
    Grosses bises

    • Sandrine
      Auteur
      14 janvier 2020 / 22 10 15 01151

      coucou Marie-Jeanne, effectivement je pense que les personnes malveillantes sont la plupart du temps jalouses et très certainement malheureuses. et je te rejoins tout à fait sur le fait qu’il faut toujours connaitre les gens et les faits avant de juger. merci pour mes petites filles, elles sont adorables. bonne soirée et merci pour ta visite. bises.

    • 31 janvier 2020 / 4 04 36 01361

      Moi je suis un homme mais je me permets de participer car je suis « gentil » j’ai bon coeur, en anglais ils disent « kind hearted » (il a le coeur gentil), c’est dans ma nature.

      Mais j’ai constaté que ce n’est pas un atout, au contraire, car comme dit Marie-Jeanne, nous vivons dans un monde très cruel, et si les gens s’aperçoivent qu’on est trop gentil, ils vont en profiter pour nous marcher sur les pieds et nous em…bêter …

      « Gentil » est un mot péjoratif, on pense souvent que les gentils sont faibles, « braves » dans le mauvais sens du terme, mon père qui est très dur disait que j’étais un « brave couillon » quand j’étais petit si j’essayais de nettoyer ou ranger dans la maison, les gentils font plus pitié qu’envie…

      D’ailleurs le mot « gentil » ne me plait pas, je préfère dire comme en anglais, il ou elle a bon coeur, et je sais que les personnes qui ont bon coeur (qui sont gentilles) sont très rares, j’en connais seulement deux !!

      Pour conclure je dirais que soit on est ainsi, soit on ne l’est pas, cela ne s’apprend pas, c’est comme le talent, on en a, ou non, on ne peut pas décider d’être « gentil »… et si on l’est, il faut apprendre à l’être moins et s’endurcir et s’affirmer et ce n’est vraiment pas la peine d’être « gentil » avec des gens cruels, calculateurs, hypocrites, malfaisants, méchants etc …

  2. Domicgy
    2 janvier 2020 / 22 10 39 01391

    Coucou Sandrine,
    Je réponds un peu tardivement à ce magnifique billet !!
    C’est très bien d’apprendre aux enfants d’être gentils envers ses camarades mais il faut aussi leur en apprendre les limites.
    Je suis victime d’avoir été et d’être une « gentille » … Mes parents ne m’ont jamais appris à dire non, à poser des limites bien au contraire !!
    J’ai appris à mes enfants à l’être mais pas uniquement … Je n’ai pas voulu qu’ils aient le même ressenti que moi.
    Mes responsables, mes collègues, mes amis, mes proches me trouvent effectivement très gentille et cela les arrangent bien car ils en profitent voire en abusent …
    En ce qui me concerne, les vrais gentils sont très rares. Je considère que la gentillesse n’est pas une qualité mais un énorme handicap dans notre société.
    On abuse de ma gentille sans aucun scrupule. J’ai, alors, le sentiment de ne pas être respectée. Je m’en veux de ces situations qui sont induites par mon comportement. Il m’est alors impossible d’être gentille envers moi-même.
    Désolée pour ce retour trop long mais c’est un sujet qui m’empoisse la vie …
    Belle soirée
    Bisous

    • Sandrine
      Auteur
      2 janvier 2020 / 22 10 54 01541

      coucou Domy, merci pour ton témoignage. j’ai effectivement l’impression que tu souffres de cette situation. je te dirai qu’il n’est jamais trop tard pour changer. La nouvelle année serait peut-être l’occasion de faire un travail sur toi pour changer cette habitude de dire oui à tout. la gentillesse est une qualité que j’apprécie énormément. mais je pars du principe qu’il doit y avoir un vrai échange. S’il n’y en a pas ou peu, il faut savoir dire non et en expliquer la raison. Si ces personnes ne comprennent pas c’est qu’elles sont égoïstes. Dans ce cas, tant pis pour elles … tu dois penser à toi car qui le fera sinon ? en tout cas, je t’encourage à être bienveillante envers toi-même. c’est primordial pour ton bien-être. belle soirée à toi aussi. bisous.

  3. La Vie de Valérie
    31 décembre 2019 / 16 04 20 122012

    Très joli article Sandrine ! La gentillesse peut parfois être associée à un manque de caractère et c’est dommage. Quant à la bienveillance c’est vrai que c’est un mot très à la mode, mais c’est peut-être parce que ce monde en a vraiment besoin en ce moment. Ce serait mon souhait pour 2020, qu’on soit tous plus bienveillants les uns envers les autres. Je te fais plein de bisous ma jolie Sandrine et te souhaite tout le meilleur pour 2020 !

    • Sandrine
      Auteur
      3 janvier 2020 / 18 06 35 01351

      coucou Valérie, je te rejoins sur la bienveillance. c’est mon souhait également. L’important est de s’entourer des bonnes personnes et de zapper celles qui ne nous apportent que des déceptions. je te souhaite également une excellente année 2020. bisous.

  4. 31 décembre 2019 / 14 02 52 125212

    Coucou Sandrine,
    Et oui, le monde se porterait bien mieux si il y aurait plus de « gentils » …
    La gentillesse a quand même ses limites, il ne faut pas l’être excessivement à défaut de se faire marcher sur les pieds !!
    Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année, des bisous et à l’année prochaine 😉

    • Sandrine
      Auteur
      3 janvier 2020 / 18 06 36 01361

      coucou Val, je suis d’accord ! la gentillesse a ses limites car malheureusement certaines personnes en profitent… mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. gros bisous.

  5. 30 décembre 2019 / 16 04 23 122312

    Coucou!
    Je finis par détester le mot « bienveillance » trop à la mode, mis à toutes les sauces, pour souvent arrondir les angles et servir la bien-pensance.
    Ceci dit, j’essaie de faire de la gentillesse un précepte quotidien, tout en me méfiant effectivement des personnes qui me semblent être « trop »!

    Je te souhaite de belles fêtes de fin d’année!!

  6. 29 décembre 2019 / 20 08 33 123312

    Coucou c »est vrai que l’école est souvent un terrain de jeu difficile pour les enfants et certains doivent malheureusement subir la méchanceté des autres.
    C’est important de leur apprendre la tolérance et la bienveillance dès le plus jeune âge
    avec une pointe de chaque je pense que notre monde actuel irait beaucoup mieux
    très belles fêtes de fin d’année
    bises

  7. 26 décembre 2019 / 18 06 56 125612

    Coucou ma douce Sandrine ! 🙂 C’est avec un peu de retard que je viens lire ton article qui m’a beaucoup touché et interpellé. Personnellement, j’ai rencontré beaucoup de « faux et fausses gentilles, ou bienveillants », termes très en vogue effectivement, et que beaucoup utilisent hélas dans un but qui n’a rien à voir avec l’origine même du mot. Je sais aussi par expérience que l’on regarde parfois avec une certaine « méfiance » quelqu’un de gentil, comme si c’était une « tare ». Mais si, je l’ai ressenti parfois et je sais que l’on a parfois « abusé » de ma « gentillesse » (mais heureusement, j’ai aussi appris à ne pas être naïve, même si c’est compliqué d’aller contre sa nature). Pourtant, être gentil et bienveillant envers les autres et envers soi-même (ce qui est plus dur finalement !) permet d’être en paix et génère tant d’ondes positives…Si je pouvais faire un souhait pour les années à venir : que les gens arrêtent de considérer la gentillesse comme une tare d’une part, et d’autre part, que les « autres » arrêtent de « jouer » aux gentils…mais simplement, apprennent à le devenir 🙂 Je t’envoie de gros bisous et te souhaite de très belles fêtes de fin d’année <3 Nathalie

  8. 23 décembre 2019 / 18 06 25 122512

    CC Sandrine
    Et oui les vrais gentils ou gentilles sont assez rares certains sont juste interressés et moi j’ai du mal, je n’aime pas faire semblant! Je pense être quelqu’un de gentil mais il ne faut pas me prendre pour une idiote non plus !
    Bonnes fêtes de fin d’année ma copinette et gros bisous

  9. 23 décembre 2019 / 9 09 29 122912

    Je reprends ma pensée , Il y a la gentillesse de politesse, La vrai gentillesse auprès des gens qui le méritent .
    Mais en général la gentillesse n’ est pas perçue comme une vrai qualité parmi les hommes , mais plutôt comme une faiblesse . Donc réservons notre gentillesse auprès des gens qui le méritent.
    Sur ce , Tes petites filles qui sont sur la photos ,sont très mignonnes , mais sont elles gentilles auprès de leurs camarades de classe?
    Bon Noël et bonnes fêtes avec ta belle décoration de table Zodio
    je t’embrasse
    Corinne

    • Sandrine
      Auteur
      23 décembre 2019 / 10 10 15 121512

      Coucou Corinne, comme toi j’ai décidé de réserver ma gentillesse auprès des personnes qui le méritent. Et je m’en porte très bien. Les hypocrites, les fausses gentilles je préfère les zapper. Ne perdons pas notre temps avec elles.
      Quant à mes petites-filles elles sont très gentilles avec leurs camarades. Et si quelqu’un s’avise de les embêter je peux te dire qu’elles ne se laissent pas faire ! Comme leur mamie 😉 joyeuses fêtes à toi ! Bises.

  10. 23 décembre 2019 / 9 09 22 122212

    Bonjour Sandrine
    Encore une fois tu élèves la discussion , et m’oblige à remuer mes méninges sur ce sujet de la gentillesse.
    Selon moi, il y a plusieurs formes de gentillesse. L

  11. 23 décembre 2019 / 7 07 30 123012

    Hello , très bel article qui nous fait réfléchir sur ce concept de gentillesse. Très souvent galvaudé d’ailleurs. Comme tu le dis le mot bienveillance est à la mode et je le relie à la gentillesse. Je pense que c’est important d’être « gentille » envers soi même en premier lieu, ce que nous ne faisons pas tout le temps. Envers les autres également. Mais une vraie gentillesse pas une gentillesse de façade pour obtenir quelques chose en retour ! Etres gentille peut avoir une connotation négative on dit d’une personne gentille qu’elle est faible. Je ne suis pas d’accord. Je pense que ce sont les gens méchants qui sont faibles car malheureux . Etre gentil c’est un état d’esprit et une qualité rare. Je te souhaite de très bonnes fêtes en famille. Je t’embrasse.

    • Sandrine
      Auteur
      23 décembre 2019 / 10 10 24 122412

      Merci Corinne pour ton commentaire. Finalement quand on y pense, on n’en rencontre pas tant que ça des vrais gentils. Il y a souvent des déceptions. J’ai la chance d’être entourée d’amies sincères et désintéressées dont tu fais partie. Je dis merci à la vie. Bonnes fêtes et gros bisous 💋💋

  12. Catherinesentimots
    22 décembre 2019 / 22 10 43 124312

    D’accord avec gerorges sand, la gentillesse est un trésor, mais hélas galvaudé. On l’amalgame avec la bêtise , on a fait des gentils «  les ravis de la crèche » sorte de faibles d’esprit plus ou moins attardés et méprisables, inoffensifs et manipulables. La gentillesse est une ressource dont les humains ont besoin, davantage qu’ils ne l’imaginent et c’est bien pour ça qu’ils la prennent de si haut …
    merci pour ce joli billet et joyeuses fêtes

  13. 22 décembre 2019 / 21 09 09 120912

    Coucou Sandrine, très bel article. Et ou la gentillesse n’a pas toujours bonne presse, trop souvent synonyme de faiblesse alors qu’il faut une grande force de caractère pour rester une personne gentille te bienveillante quelque soit les circonstances. Mais il ne faut pas oublier qu’il est aussi essentiel d’être gentil envers soi en premier !
    Bonnes fêtes ! Bisous

    • Sandrine
      Auteur
      22 décembre 2019 / 22 10 53 125312

      Coucou Isa, oui je suis d’accord avec toi. Il n’est pas toujours facile de rester gentille. La vie nous met dans des situations où il est difficile de garder son calme et de continuer à faire preuve de bienveillance. Mais comme tu le soulignes c’est également important d’être gentil envers soi même. Nous avons tendance à être bien trop exigeante, à nous dénigrer et nous sous-estimer. Mais j’ai l’impression que nous avons bien évolué à ce sujet n’est-ce pas ? Merci et bonne soirée 😁💋💋

  14. 22 décembre 2019 / 19 07 25 122512

    Coucou Sandrine, très bel article,
    il faut avoir un juste milieu, gentille mais pas trop ^^
    Passes de joyeuses fêtes de fin d’année, bisous

    • Sandrine
      Auteur
      22 décembre 2019 / 19 07 26 122612

      Merci florette ! C tout à fait ça ! Passe aussi de très bonnes fêtes ! Gros bisous 😁💋💋

  15. Cathy
    22 décembre 2019 / 18 06 23 122312

    Oui Sandrine la gentillesse..la bienveillance…il en faudrait un peu plus en ce moment dans le Monde actuel…!!!!
    Bon Noël et Excellentes fêtes de fin d’année…..

    • Sandrine
      Auteur
      22 décembre 2019 / 19 07 30 123012

      Merci ma cathy ! Oui c’est le vœu que je fais pour cette nouvelle année. Joyeux noël et bonnes fêtes. Du bonheur et de l’amour 💖gros bisous 😁💋💋

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?