Espelette et la fête du piment

Chaque année, le dernier week-end du mois d’octobre, la fête du piment à Espelette est l’évènement incontournable de l’automne. Durant 2 jours, ce condiment rouge et plein de saveur est mis à l’honneur par les producteurs locaux. Des animations et un grand marché avec pas moins de 200 exposants nous permettent de goûter à la gastronomie régionale dans une ambiance festive et chaleureuse.

Comment accéder facilement à la fête du piment à Espelette ?

La fête du piment à Espelette attire énormément de touristes et de locaux. En effet, chaque année pas moins de 20 000 visiteurs sont attendus dans ce petit village pittoresque de seulement 2 000 habitants. Pendant cette journée, les parkings situés dans le centre du village ne sont pas accessibles car réservés aux exposants. Se garer peut donc s’avérer assez compliqué mais les organisateurs ont tout prévu.

façade avec cordes de piments séchés à espelette

Pour éviter les embouteillages et nous faciliter la vie, des navettes ont été mises en place. Elles proposent de récupérer les visiteurs dans certains villages environnants comme Cambo-les-bains et Larressore. Pour l’avoir testée, c’est la solution la plus pratique.

Le tarif est de 4 euros aller-retour par personne. Pour les motos, un parking est également disponible à l’entrée d’Espelette pour 4 euros la journée.

Le marché des producteurs locaux

Le marché situé sur la place et dans les rues du village est l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les producteurs et artisans locaux. Bien entendu, le piment d’Espelette est roi mais la gastronomie Basque est également très présente. On peut déguster des spécialités régionales comme de la charcuterie, du fromage de brebis, de la bière, du chocolat et le fameux gâteau Basque. Il y en a pour tous les goûts.

L’artisanat est également représenté avec des créateurs et créatrices d’objets, des produits de beauté et des bijoux.

fromager Alpes Pyrénées
Le gâteau basque

Les animations de la fête du piment

Le Pays Basque aime la fête et pour animer cette journée, de nombreuses bandas (fanfares) défilent dans les rues tout au long de la journée. Vous pourrez également assister à des démonstrations de danses basques, à une partie de pelote basque à mains nues ainsi qu’à un concert de choeur d’hommes dans l’église Sainte Étienne, l’une des plus belles de la région. Vous en profiterez pour admirer le retable baroque et 3 étages de galeries datant du XVIIème siècle.

Qui organise la fête du piment ?

C’est la confrérie du piment et du axoa de veau d’Espelette !

La Fête du Piment a été créée en 1967 par le Syndicat d’Initiative d’Espelette et son président Michel DARRAIDOU pour y animer l’arrière-saison et faire connaitre ce village rural un peu endormi. La première édition a eu lieu en 1967 et la création de la Confrérie du piment d’Espelette en 1969. Depuis, en collaboration avec la mairie du village, elle met tout en oeuvre pour que cette journée soit une réussite. Au fil du temps, elle a crée :

  • le « Prix Piment » qui récompense un sportif venu du Sud-Ouest 
  • le prix de « Monsieur ou Madame Piment »,
  • l’intronisation de nouveaux chevaliers et chevalières de la Confrérie du Piment

Chaque année, de nombreuses confréries sont invitées à participer à cet évènement. Les membres défilent dans le village vêtus de leurs plus belles tenues d’apparats et participent à l’intronisation de nouveaux membres devant un large public et quelques personnalités.

Cette année, la confrérie a récompensé 10 personnes dont Shigeyuki Narita venu en délégation tout droit du japon avec son piment de Naito. C’est un piment rouge qui ressemble à celui d’Espelette avec un goût épicé et fruité. Une belle expérience qui lui permettra peut-être de valoriser cette épice dans son pays et de conserver cette tradition séculaire.

Mes coups de coeur de la fête du piment à Espelette

Parcourir le marché m’a permis de faire de belles rencontres. Les échanges que j’ai pu avoir avec les producteurs ont été particulièrement sympathiques et intéressants. Je vous propose mes 4 coups de coeur pour des hommes et des femmes amoureux de leur métier et du terroir Basque.

– La Ferme aux piments

J’ai eu le plaisir de rencontrer Monsieur Pierre Diharce, le propriétaire de la Ferme aux piments située à Saint Pée sur Nivelle. Son piment d’Espelette AOP est proposé sous forme de : poudre de piment, gelée, confiture, purée, sel, huile, et corde de piment frais. Il vous accueille également dans sa ferme familiale et propose de vous faire découvrir à travers un film le terroir, la culture et les saveurs du piment d’Espelette. Pour les gourmets, une dégustation des produits fabriqués sur l’exploitation est possible.

La ferme aux piments – RD4 – direction Dancharia – Chemin de Laputzagaraya 64310 St-Pée-Sur-Nivelle – Tel : 05-59-29-99-55

– Savons et cosmétiques Kilika

Encore une belle découverte que je tenais à mettre à l’honneur. Je vous présente Pantxika, la créatrice de la marque Kilika.

Depuis 2 ans, la ferme Akelarrea s’est diversifiée en créant les cosmétiques Kilika. C’est la première marque de cosmétiques au lait de chèvre crée au Pays Basque.

La gamme comprend des savons, un baume à lèvres (que je vais tester), un lait pour le corps, une crème pour le visage, un gommage, des lotions etc.. Ce sont des produits naturels, sans colorant ni paraben. Les chèvres sont élevées le plus naturellement possible avec une conversion en Agriculture Biologique depuis début 2018.

La ferme produit des tomes et fromages frais, confiture de lait, viande de chevreau, de quoi se régaler !

Savons et cosmétiques Kilika – Ferme Akelarrea – Matxinbordako Bidea – Espelette –

– La ferme de Lanset

Quand on aime le fromage comme moi, on est tenté de tous les goûter. Les fromages au lait cru de chèvre de la ferme de Lanset ont eu raison de mon régime ! Un véritable délice ! Entre la tomme des Pyrénées, le camembert de chèvre et le crabotin, les amateurs de bons fromages n’en ont fait qu’une bouchée.

Dans leur « bouc’tique » à la ferme située à Aydius, vous pourrez y déguster une belle gamme de produits fermiers du Béarn comme différents miels de haute-montagne, des confitures, de la bière, du vin Jurançon etc…

La ferme de Lanset – Quartier Casaubon – 64990 Aydieus – Tél : 06-03-23-04-61

– La ferme Arrokain

Située à Musculdy, en province basque de Soule, la ferme Arrokain élève des porcs basques de la filière Kintoa. Les propriétaires vous y accueillent tous les vendredis à 10h30 sur réservation à l’office du tourisme. Vous pourrez découvrir leur travail depuis l’élevage des porcs jusqu’à l’élaboration des produits et la dégustation.

Elevés en petits troupeaux pendant plus d’une année sur de vastes parcours de prairies, landes et forêts, les porcs pâturent l’herbe et consomment les glands et les châtaignes en saison. Ils sont nourris de céréales sans OGM en suivant la charte de l’AOC KINTOA. C’est l’assurance de produits savoureux et de qualité.

J’ai goûté leur pâté de porc qui est tout simplement excellent. La preuve ! j’en ai ramené un pot à la maison.

La ferme Arrokain – Maison Arrokain – Musculdy – Tél :  05-59-28-36-04

Je suis ravie, via cet article, de mettre à l’honneur les producteurs locaux qui nous permettent de revenir à une alimentation saine et naturelle. Je vous encourage d’ailleurs à visiter les fermes de votre région pour faire votre marché.

Le piment d’Espelette, une épice, des saveurs

La fête du piment à Espelette est l’occasion de passer une journée festive entre rencontres et dégustations. J’ai pu découvrir quelques secrets de fabrication du piment et également sa provenance.

D’où vient le piment d’Espelette ?

Le piment est originaire du Mexique. Il a fait son apparition en France au XVI ème siècle grâce à Christophe Colomb. Retrouvant le climat de ses origines, le piment est cultivé dans les fermes autour d’Espelette. Ce sont les femmes qui organisent sa production afin de nourrir leurs familles. Son nom vient du fait qu’il était vendu sur le marché d’Espelette.

D’après une équipe internationale de chercheurs, le piment serait originaire de Bolivie. En effet, des microfossiles d’amidon ont été retrouvés sur des pierres utilisées pour écraser les graines de cette plante. Sa culture remonterait à plus de 6000 ans.

Le cycle de production

Afin de mieux comprendre comment le piment d’Espelette AOP est cultivé, je vous propose de découvrir le cycle de production.

La seule épice AOC AOP de France

C’est en 2000 que l’INAO, (Institut National des Appellations d’Origine) reconnaît officiellement l’AOC Piment d’Espelette Espeletako Biperra. Depuis le mois de mai 2009, les AOC deviennent AOP (Appellation d’Origine Protégée) pour répondre aux exigences européennes.

Dix communes sont concernées par cette AOP : Ainhoa, Cambo-les-bains, Espelette, Halsou, Itxassou, Halsou, Larressore, Saint-Pée-sur-Nivelle, Souraïde, Ustaritz. Le climat de cette zone réunit les conditions de chaleurs et d’humidité qu’exige la culture du piment. Le label A.O.P. est délivré pour le piment d’Espelette sous 3 formes :

Le piment entier frais, le piment encordé et le piment en poudre.

Le piment d’Espelette est régulièrement mis à l’honneur dans les médias. De plus, de grands chefs étoilés reconnus au niveau national et international permettent la reconnaissance de ce condiment. C’est certain, le piment d’Espelette n’a pas fini de faire parler de lui.

Découvrir Espelette

Toute l’année, les locaux et les touristes s’y arrêtent pour profiter du charme de ce pittoresque village. Ne soyez pas surpris en apercevant des piments séchés suspendus aux balcons et aux façades des maisons ! Cela fait partie de la tradition et d’ailleurs ces cordes de piments sont devenues l’emblème du village. Ce décor assez unique est un enchantement pour les yeux.

Le village est calme et tranquille en dehors des périodes de grande affluence et de certains weed-end. Les maisons traditionnelles à colombages sont certes anciennes mais leurs propriétaires font en sorte qu’elles soient toujours impeccables. Les basques aiment leur maison (etxe en basque) et en prennent particulièrement soin.

le fronton

Pour en savoir plus sur le village, vous pouvez contacter l’office du tourisme.

Alors ça vous tente ? Je vous attend l’année prochaine à la fête du piment !

Découvrez la villa Arnaga, le musée d’Edmond Rostand à Cambo-les-bains

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le commenter, je répondrai avec grand plaisir.

Vous pouvez également le partager sur votre page FACEBOOK pour faire découvrir Espelette et son célèbre piment.

Pour recevoir mes prochains articles, ABONNEZ VOUS !

Muxu.

Sandrine

40 Commentaires

  1. 16 novembre 2019 / 11 11 14 111411

    En octobre 2018 j’ai eu le plaisir d’être à Espelette pour la fête du piment (on attendait ce moment depuis longtemps). Une vraie journée de plaisir. Votre article est très intéressant et complète ce que nous avions vu. (voir notre chapitre Espelette : fête du piment du 10 mai dernier).
    Flanel chatvoyageur

    • Sandrine
      Auteur
      16 novembre 2019 / 22 10 09 110911

      bonjour, merci d’avoir pris le temps de lire mon article. je vais aller consulter le votre. bonne soirée.

  2. 13 novembre 2019 / 18 06 07 110711

    Coucou,
    Je rêve de visiter cette belle région et goûter le célèbre piment pour changer de la moutarde de Dijon (je suis de Bourgogne) . Merci pour cet article.
    Bisous

    • Sandrine
      Auteur
      13 novembre 2019 / 21 09 30 113011

      bonsoir, Au pays Basque, le piment remplace le poivre. nous en consommons beaucoup. au plaisir.

  3. 1 novembre 2019 / 19 07 27 112711

    Hello ! Super article tellement complet ! Je ne connais pas cette fête, enfin je connais mais je n’y suis jamais allée…tu me donnes envie Sandrine. On va faire un tir groupé avec tous tes lecteurs !!! hi hi hi …bisous

    • Sandrine
      Auteur
      4 novembre 2019 / 15 03 34 113411

      coucou copinette, je pense que nous passerions une très bonne journée entre filles ! bisous.

  4. 1 novembre 2019 / 15 03 27 112711

    Coucou merci pour ta jolie revue tu nous as transporté avec toi
    Il faut vraiment que je vienne en pays basque
    merci pour l’histoire du piment, j’aime beaucoup en utiliser aussi
    belle journée

    • Sandrine
      Auteur
      1 novembre 2019 / 18 06 39 113911

      coucou, le pays Basque va très certainement te plaire. merci pour ta visite. Bonne soirée.

  5. 31 octobre 2019 / 16 04 39 103910

    Bonjour Sandrine
    Quel article sur le piment d’Espelette. Je connais et j’apprécie le piment. Je connais également un peu Espelette,mais pas pendant la fête du piment . Mais tu vas faire déplacer une foule de gens avec ton article super intéressant et complet . Rien ne t’échappe.
    Encore une fois bravo ,le rendez vous est pris , je t’y retrouve l’année prochaine.
    Bisou
    Corinne

    • Sandrine
      Auteur
      31 octobre 2019 / 22 10 20 102010

      Coucou Corinne, c’est une super fête et forcément il y a un monde fou ! Mais c vraiment à faire ! Alors l’année prochaine on va toutes se donner rdv à Espelette ! Bisous ! Ps : tu es revenue de vacances ?

  6. Mimie
    31 octobre 2019 / 0 12 11 101110

    Tu vas devenir une vraie Basque Sandrine !
    J’aime bien aussi quand tu parles de l’économie locale et de ces produits,,dans tes articles ..sûrement un grand attachement à mes racines et à la terre.
    Perso, j’aime bien le piment dans le chocolat noir,je trouve que ça relève le goût sans pour autant dénaturer le cacao…mais le palais de chacun est different.
    Muxu,a très vite

    • Sandrine
      Auteur
      31 octobre 2019 / 22 10 25 102510

      Coucou mimi, j’espère devenir une vraie basque ! Encore quelques années et je sors avec le béret et les espadrilles 😁 gros muxu ❤️

  7. isabelkehr
    30 octobre 2019 / 22 10 25 102510

    Ah comme nous avons de la chance de vivre dans cette si belle région des Pyrénées Atlantiques ! Bravo pour ce bel article et pour la mise en avant des producteurs locaux. Comme toi j’y suis particulièrement sensible. Et bien sûr le piment d’Espelette est toujours présent sur notre table !
    Belle soirée, bises

    • Sandrine
      Auteur
      31 octobre 2019 / 22 10 28 102810

      Coucou Isa ! Oui c’est une grande chance de vivre ici ! J’ai été ravie de faire ces belles rencontres au marché des producteurs. Bonne soirée. Muxu.

  8. 30 octobre 2019 / 20 08 42 104210

    Coucou Sandrine, tu m’as donné envie de découvrir cette fête du piment ! merci pour toutes ces infos, je suis sure que ça me plairait ! merci pour le partage gros bisous

    • Sandrine
      Auteur
      1 novembre 2019 / 18 06 41 114111

      coucou florette, je suis ravie de t’avoir donnée envie de découvrir cette fête du piment. C’est certain que ça te plairait. Merci pour ta visite. bisous.

  9. dom1108
    30 octobre 2019 / 19 07 33 103310

    Coucou Sandrine,
    Qel joli reportage sur cette magnifique région qui aime tant la fête !!
    Belle soirée
    Bisous

    • Sandrine
      Auteur
      1 novembre 2019 / 18 06 43 114311

      merci Dom, le Pays Basque est effectivement très festif ! j’adore cette ambiance conviviale. Merci pour ta visite. Bises.

  10. Sylvette
    30 octobre 2019 / 17 05 02 100210

    Un joli reportage qui fait bien envie! Je ne connais pas trop le pays Basque et tu me donnes envie de le visiter en profondeur. Merci et gros bisous.

    • Sandrine
      Auteur
      1 novembre 2019 / 18 06 44 114411

      coucou Sylvette, il faut que tu viennes visiter le Pays Basque toi la grande voyageuse. Ça va te plaire c’est certain. Merci pour ta visite et gros bisous.

  11. 30 octobre 2019 / 16 04 11 101110

    Coucou Sandrine ! 🙂 Comme j’aime lire ce genre d’article qui me réchauffe le cœur ! Tu sais à quel point j’aime et suis attachée à nos « racines », le terroir, tous les « terroirs » de France ! Tu m’as donné envie d’être avec vous avec cette ambiance chaleureuse que l’on ne retrouve pas dans les villes bien trop grandes où tout le monde s’est éloigné de l’essentiel. Bien sûr qu’il est important et tellement plus sain de revenir à une consommation locale : tout le monde ne s’en portera que mieux ! Et puis, quel bonheur de découvrir les artisans : toujours si passionnés par leur travail. Encore un grand merci à toi pour ce très bel article <3 Je t'envoie de gros bisous ma douce Sandrine 🙂 <3 Nathalie

    • Sandrine
      Auteur
      1 novembre 2019 / 18 06 47 114711

      coucou Nathalie, je sais que tu aurais aimé cette belle fête du piment. Cette journée a été très riche en rencontres et j’adore ces moments de partage comme toi. Il faut que tu viennes découvrir ma belle région. Je te remercie pour ton si gentil commentaire et je t’envoie également plein de gros bisous.

    • Sandrine
      Auteur
      1 novembre 2019 / 18 06 47 114711

      coucou ma copine, oui elle est top cette prière et elle m’a bien fait rire la première fois que je l’ai découverte. Gros bisous.

  12. Marie Jeanne
    30 octobre 2019 / 13 01 17 101710

    Coucou Sandrine,
    Merci pour cet article pimenté, on sent bien ton attachement à ta région et tu nous fait découvrir de belles et bonnes choses. C’est vrai que c’est important de faire travailler les locaux de nos régions et les marchés permettent de pouvoir les rencontrer, gouter leurs produits et en acheter bien entendu.
    Grosses bises

    • Sandrine
      Auteur
      30 octobre 2019 / 13 01 27 102710

      coucou Marie-jeanne, oui je suis attachée à cette région et elle me le rend bien ! cette journée a été super sympa et j’y ai fait de belles rencontres. Merci pour ta visite et ton commentaire. bisous.

  13. FRANCOISE
    30 octobre 2019 / 13 01 00 100010

    voila un article qui ne manque pas de piment ! très intéressant et inspirant On a envie de visiter ton beau pays, de manger vrai, d’utiliser des produits artisanaux. Bisous.

    • Sandrine
      Auteur
      30 octobre 2019 / 13 01 35 103510

      coucou Françoise, depuis que je vis ici, j’ai une autre vision de l’alimentation. j’ai découvert de nouvelles saveurs et moi la grande gourmande je suis ravie ! j’aime vraiment cette philosophie de vie plus authentique. merci pour ta visite et ton commentaire. bisous.

  14. Cathy
    30 octobre 2019 / 8 08 42 104210

    Parisienne depuis toujours…je vous suis depuis peu….connaissant le Pays Basque… très intéressantes toutes vos adresses
    j’en prends note lors d’une prochaine visite
    dans votre magnifique région…..

    • Sandrine
      Auteur
      30 octobre 2019 / 8 08 55 105510

      Bonjour Cathy, merci beaucoup pour votre commentaire qui me fait très plaisir. Le Pays basque est effectivement une magnifique région où il y a tant de choses à découvrir. J’espère que vous aurez l’occasion de découvrir cette fête incontournable. Et j’imagine que vous avez du piment d’Espelette dans votre cuisine ! Je vous souhaite une bonne journée et à très vite j’espère.

  15. 30 octobre 2019 / 8 08 22 102210

    Hello Sandrine, je ne connaissais pas tous ces détails sur le piment d’Espelette ! Un très beau reportage qui montre ton attachement à cette région et ton intérêt pour les produits locaux. Intérêt que je partage car je suis persuadée qu’en privilégiant les produits locaux nous améliorons notre qualité de vie. Je vais aller voir le site des produits bio au lait de Chèvres. Bravo pour cet article qui pourrait figurer dans un magazine et qui met à l’honneur le Pays Basque.

    • Sandrine
      Auteur
      30 octobre 2019 / 13 01 41 104110

      merci Corinne, comme tu le sais, j’aime énormément cette région. Je sais que toi aussi. Il faut que tu reviennes pour participer à cette fête. bisous.

  16. Lannes
    30 octobre 2019 / 8 08 07 100710

    Merci Sandrine pour ce beau partage . J aime bien ce village et j ‘utilise beaucoup le piment qui remplace souvent le poivre dans ma cuisine . Biz .Martine

    • Sandrine
      Auteur
      30 octobre 2019 / 13 01 39 103910

      coucou Martine, effectivement, le piment remplace le poivre dans la cuisine Basque. Et il faut aussi avouer que le piment est plus fun que le poivre ! par contre, je ne suis pas adepte du chocolat au piment que j’ai gouté dimanche. ce n’est pas une saveur qui me plait. merci pour ta visite et ton commentaire. bisous.

  17. Mfilo
    30 octobre 2019 / 8 08 00 100010

    Chère Sandrine,
    Comme tu le sais je suis une grande fan et consommatrice du piment d’Espelette, car à la maison il y a une place quotidienne,
    Ce condiment peut être utilisé en sucré et salé … et remplace très bien le poivre.
    Ton article est complet et détaillé : bravo car nombre de gens seront captivés par tes explications et images.
    Gure euskal Herria magia da / notre pays basque est magique.
    Muxus
    Filo

    • Sandrine
      Auteur
      30 octobre 2019 / 8 08 26 102610

      Coucou filo, depuis que je vis au Pays Basque, j’ai découvert de nouvelles saveurs et j’en suis ravie.
      Le piment d’Espelette a effectivement remplacé le poivre dans mes préparations. Il fallait absolument que j’en parle sur le blog !
      Merci de ta visite. Muxus

  18. Catherinesentimots
    30 octobre 2019 / 7 07 15 101510

    Presque comme si on y était… ce dont je rêve !
    Merci pour ce billet très complet et alléchant, j’aime particulièrement la gelée faite avec ce piment 🌶

    • Sandrine
      Auteur
      30 octobre 2019 / 7 07 55 105510

      Coucou Catherine, Le piment est roi au pays basque et il est devenu mon condiment préféré ! Bonne journée 😁🌶💋💋

  19. Maurice
    30 octobre 2019 / 4 04 46 104610

    Belle histoire que celle de ce piment! J’aurais bien aimé assister à cette fête, merci de nous avoir fait vivre ce moment unique.

    • Sandrine
      Auteur
      30 octobre 2019 / 7 07 54 105410

      Coucou Maurice ! Je compte sur vous l’année prochaine pour qu’on y aille ensemble. Ça va vraiment vous plaire ! Bisous 😁💋💋

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?