Le Guide Ultime De La Santé Oculaire Des Femmes

Cette semaine, parlons de la santé oculaire des femmes, un sujet essentiel pour vieillir dans les meilleures conditions. En effet, en prenant de l’âge, divers marqueurs de santé commencent à décliner, et parmi les aspects les plus importants de notre santé qui se détériorent, il y a notre vision. En effet, entre 41 et 60 ans, les maladies oculaires liées à l’âge, telles que les cataractes, le glaucome et la dégénérescence maculaire (DMLA), deviennent plus fréquentes. En France, environ 1,5 million de personnes souffrent de déficience visuelle, la DMLA étant la principale cause de basse vision chez les personnes de plus de 55 ans.

Fait intéressant, les différences de genre jouent également un rôle crucial dans la santé oculaire. Selon l’Agence internationale pour la prévention de la cécité (IAPB), les femmes sont plus susceptibles de souffrir de déficience visuelle et de cécité par rapport aux hommes.

La santé oculaire des femmes Crédit photo Depositphotos.com

En fait, parmi les 1,1 milliard de personnes souffrant de perte de vision, 55 % sont des femmes. De plus, les femmes présentent également un risque accru de développer des affections oculaires pouvant entraîner une déficience visuelle et la cécité, telles que la DMLA, la trichiasis trachomateux et les cataractes. Cette disparité souligne la nécessité de stratégies de santé oculaire spécifiquement adaptées aux femmes.

Dans ce guide, vous découvrirez pourquoi les femmes sont plus à risque de développer certaines affections oculaires mais également des conseils pratiques sur le maintien de la santé oculaire des femmes afin de préserver leur vision en vieillissant. 

Aperçu de la santé oculaire des femmes

Selon une étude publiée dans le Journal of Midlife Health, il existe des preuves de différences de genre en ce qui concerne l’incidence des maladies oculaires. L’étude a révélé que les hormones sexuelles étaient l’une des causes des différences dans la prévalence de certaines maladies oculaires entre les hommes et les femmes.

L’œstrogène et la progestérone, en particulier, peuvent influencer la production de larmes et, par conséquent, la santé oculaire. Par exemple, pendant la ménopause, lorsque les niveaux d’œstrogène chutent, les femmes peuvent être plus sujettes aux symptômes de sécheresse oculaire, y compris des rougeurs, des picotements, des démangeaisons ou des sensations de brûlure.

La ménopause peut également entraîner des modifications de la forme de la cornée et de son épaisseur, affectant ainsi la vision. Cela peut provoquer une fatigue oculaire, des maux de tête et des tensions dans le cou et les épaules. 

De plus, une étude menée à l’étranger indique que les femmes (dans le monde) ont des taux plus élevés de cataractes et de glaucome par fermeture de l’angle (GFA). Des études (en laboratoire et épidémiologiques) suggèrent que l’œstrogène chez les femmes pourrait protéger contre la cataracte genèse. Toutefois, la fluctuation puis l’arrêt de la production d’œstrogène pendant la ménopause entraîne un risque accru de cataractes.

De même, une étude menée à Rotterdam a montré que la ménopause précoce était associée à une prévalence plus élevée de glaucome. Les cataractes et le glaucome figurent parmi les principales causes de cécité chez les personnes âgées dans les pays occidentaux. 

En plus des hormones sexuelles influençant la santé oculaire, l’Organisation Mondiale de la Santé théorise que les femmes peuvent être plus à risque de développer des affections oculaires.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que les femmes vivent généralement plus longtemps que les hommes ce qui a pour effet d’augmenter les possibilités de développer des maladies liées à l’âge.

Par exemple, en France, les statistiques montrent que la DMLA a une prévalence de 1,062 % et une incidence de 0,149 % dans la population. Parmi ces chiffres, 64,1 % des patients souffrant de DMLA sont des femmes.

La DMLA affecte la macula, partie de la rétine responsable de la vision centrale, essentielle pour des activités comme la lecture et la conduite. Les experts soulignent que la détection précoce et la façon de gérer cette affection sont cruciales pour ralentir la progression de la DMLA et maintenir la qualité de vie. 

Conseils pour maintenir la santé oculaire des femmes

Effectuer des examens oculaires réguliers

Les examens oculaires réguliers sont cruciaux pour détecter et traiter les maladies oculaires en temps opportun. Les ophtalmologistes conseillent aux femmes âgées de 40 à 54 ans de faire un examen oculaire complet tous les deux à quatre ans, même en l’absence de symptômes.

Par ailleurs, les femmes de plus de 54 ans devraient effectuer des examens oculaires plus fréquents, selon les recommandations d’un professionnel de la santé oculaire.

Heureusement, la prise de rendez-vous pour un examen oculaire est désormais plus facile que jamais, avec des chaînes optiques comme VIU Eyewear et Doctolib proposant des rendez-vous en ligne pour des tests de vision complets.

Si vous avez plus de 55 ans, l’Association France Macula recommande également de subir un examen du fond d’œil. Ce type de dépistage détecte les dommages maculaires et peut révéler si vous avez une DMLA, une maculopathie diabétique ou une maculopathie myopique.

En plus des examens oculaires, les femmes doivent être conscientes des symptômes spécifiques nécessitant une attention immédiate. Les changements soudains de vision, tels que des éclairs de lumière ou une ombre dans le champ visuel, peuvent indiquer des conditions graves comme un décollement de la rétine ou un AVC et nécessitent une évaluation médicale urgente. 

Porter des lunettes de protection

L’exposition aux rayons ultraviolets (UV) du soleil peut accélérer le développement des cataractes et de la DMLA. Porter des lunettes de soleil qui bloquent 100 % des rayons UV peut protéger vos yeux des radiations nocives, mais il est essentiel de choisir des lunettes de soleil offrant une protection UVA et UVB.

Par mesure de précaution, il est plus sûr de choisir des lunettes de soleil auprès de détaillants réputés. Par exemple, Générale d’Optique est un nom de confiance en matière de soins oculaires offrant une large gamme de lunette de soleil femme avec filtres UV.

la santé oculaire des femmes

La santé oculaire des femmes

Une option à considérer est le modèle GU7824 01B de Guess. Ces lunettes de soleil comportent des verres surdimensionnés et appartiennent à la catégorie UV 3, ce qui signifie qu’elles bloquent 82-92 % de la lumière UV et sont un excellent choix pour la protection solaire.

En dehors des lunettes de soleil, il est également important d’utiliser d’autres types de lunettes de protection pour certaines activités. Si votre travail implique de rester devant un écran d’ordinateur pendant des heures, il est sage d’utiliser des lunettes anti-lumière bleue pour combattre la sécheresse oculaire et le syndrome de la vision par ordinateur.

Les lunettes anti-lumière bleue, comme celles de Grandvision et Ray-Ban, filtrent la lumière bleue-violette nocive émise par les écrans, ce qui peut fatiguer les yeux, rendant l’utilisation des appareils numériques plus confortable.

photo lunettes de vue

La santé oculaire des femmes

Maintenir un mode de vie sain

Enfin, un mode de vie sain joue un rôle essentiel dans le maintien d’une bonne santé oculaire. Comme l’a souligné un article dans le journal Le Point, une activité physique régulière peut ralentir le développement de certaines maladies oculaires ou même prévenir leur croissance.

Le yoga, par exemple, est connu pour abaisser la tension artérielle, améliorer la circulation sanguine et réduire le stress oxydatif. Bien que ces bienfaits puissent améliorer la santé cardiovasculaire, ils peuvent également soutenir la santé oculaire. De plus, le yoga est un pratique douce idéale pour les femmes de plus de 50 ans. 

les bienfaits du yoga sur la santé des femmes

La santé oculaire des femmes Crédit photo isabellekehr.com

Au-delà de l’exercice, il est conseillé d’avoir une alimentation équilibrée incorporant des aliments favorables à la santé oculaire. Un régime comprenant des acides gras oméga-3 provenant du saumon et des graines de lin, par exemple, est bénéfique pour les yeux secs.

Par ailleurs, les légumes à feuilles vertes comme les épinards et le chou frisé sont riches en lutéine et en zéaxanthine, permettant ainsi de se protéger contre la DMLA.

Vous pouvez également vous assurer de recevoir votre dose quotidienne de nutriments pour la santé oculaire en prenant des suppléments tels que Visio Xanthin de Nutrixeal, qui contient de l’astaxanthine, de la lutéine, des anthocyanines de myrtille et du zinc chélaté.

Conclusion sur la santé oculaire des femmes

Comprendre les aspects spécifiques de la santé oculaire chez les femmes est crucial afin qu’elles prennent les mesures nécessaires pour protéger leur vision. De la prévalence plus élevée de la DMLA aux effets des changements hormonaux et de la ménopause, les femmes sont confrontées à des défis uniques qui nécessitent des stratégies ciblées.

En adoptant les conseils énoncés ci-dessus, les femmes augmentent leurs chances de préserver leur santé oculaire et peuvent ainsi profiter d’une vision claire le plus longtemps possible.

Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Muxu

Sandrine
Partager:

Laissez un commentaire, je vous répondrai avec plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous recherchiez quelque chose?